Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

Consolider les acquis des organismes communautaires

Pour promouvoir des pratiques de planification urbaine durable, les plus grandes villes d’Europe et d’Amérique du Nord encouragent de nouveaux investissements et développements en redessinant les quartiers du centre-ville. À Vancouver, le renouvellement urbain a permis de transformer des secteurs autrefois composés d’entrepôts en quartiers résidentiels vivants et florissants.

Des organismes sans but lucratif de l’est du centre-ville de Vancouver – le Downtown Eastside - offrent des services aux plus vulnérables au pays et face à la hausse des valeurs immobilières dans ce quartier, ces organismes subissent une pression énorme pour acquérir des espaces afin de continuer d'offrir leurs services là où leur clientèle se trouve. C’est cette situation qui a forcé Watari, un organisme proposant soutien et services-conseils aux personnes le plus à risque de Vancouver, à devoir envisager l'achat d’un hôtel pour reloger ses bureaux.

Ce n'est pas une mince tache que d’effectuer un achat immobilier pour un organisme sans but lucratif qui dépend du soutien financier gouvernemental, de dons et du temps de bénévoles. Lorsque Thomas Bevan, étudiant à la maîtrise de l’École de planification régionale et communautaire (SCARP) de l’Université de la Colombie-Britannique, s’est associé à Vancity Credit Union par l’entremise du programme Mitacs-Accélération, la conception d'une trousse pratique pour faciliter l'achat de biens immobiliers aux organismes à vocation sociale, destinée aux organismes comme Watari, est apparue essentielle.

Les biens immobiliers à vocation sociale sont des terrains ou des propriétés qui sont acquis et exploités par des organismes sans but lucratif à vocation communautaire. Pour Vancity, cette définition s'étend également à la « préservation de biens immobiliers dans une communauté désignée ou sur laquelle s'exerce une pression pour le développement ».

Catherine Ludgate, de Vancity Credit Union, a approché Watari pour leur exposer le projet de Vancity et mettre en branle le processus dans le but de transformer le bail actuel de l’organisme en paiements d’hypothèque stables, suite à l’achat d’une nouvelle maison située dans le Downtown Eastside.

Initialement, Thomas a rencontré Watari pour discuter de l'élaboration du plan d’affaires pour l’hypothèque, tout en prenant des notes et en évaluant le processus à titre d’étude de cas pour appuyer la conception de la trousse pratique développée par Vancity. Une fois le contenu de la trousse au point, les organismes sans but lucratif ayant des projets semblables à ceux de Watari pourront  découvrir et appliquer les conseils destinés à les guider dans leurs propres expériences immobilières.

La trousse pratique comporte 15 étapes pour guider les organismes communautaires à déterminer si l'achat d'un bien immobilier est une option viable ou non pour eux, et par la suite, assiste dans le processus d'obtention d'une hypothèque s'ils choisissent de devenir propriétaires.

Avec l’aide des étudiants du Vancouver Film School, Thomas a produit une vidéo expliquant le concept de biens immobiliers à vocation sociale, tout en promouvant la trousse pratique de Vancity auprès des organismes sans but lucratif qui pourraient être intéressés par cette idée. Somme toute, le partenariat entre Watari, Vancity, Thomas et le programme Mitacs-Accélération s’est révélé une expérience extraordinaire pour toutes les parties impliquées.

Le professeur Thomas Hutton, qui a assisté et supervisé Thomas dans l'élaboration du plan de projet, louange le programme Mitacs-Accélération et salue l'ensemble des acteurs du projet pour leur contribution à la création d’un meilleur tissu social à Vancouver :

« Selon moi, Mitacs-Accélération est un programme de grande valeur pour les professeurs universitaires et tout particulièrement pour les étudiants de deuxième cycle du SCARP de l’UCB. En plus du financement utile qui assure aux étudiants les ressources nécessaires pour effectuer leur stage, la collaboration entre l’université, les étudiants, Mitacs et les entreprises de l’industrie permet de tirer le meilleur parti de l’actif intellectuel, institutionnel et expérientiel que nous pouvons collectivement investir dans la résolution de problèmes complexes comme celui qu'ont affronté Watari et Vancity. Il existe une corrélation enrichissante entre le savoir de haut niveau, la politique publique et les pratiques réelles conduites par Mitacs. Selon moi, cette dynamique n'a pas son égal ailleurs au Canada. »

Catherine Ludgate, gestionnaire de l'investissement communautaire, s’est exprimée au nom de Vancity en ces termes : « Le programme Mitacs-Accélération offre une excellente occasion de générer ou de mettre à l'essai de nouvelles idées commerciales et de relever de nouveaux défis dans un cadre et avec des objectifs bien définis. Dans notre cas, la trousse pratique aidera Vancity à soutenir ses membres dans le cadre de leurs stratégies de durabilité. »

Tandis que des secteurs comme le Downtown Eastside de Vancouver continuent de se développer et d’endosser des initiatives de redressement urbain, des organismes sociaux importants seront en mesure de consolider leurs acquis grâce à des partenariats comme celui ayant réuni le programme Mitacs-Accélération, Vancity Credit Union et Watari.