Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

Hisser la construction vers de nouveaux sommets

Migara Liyanage, étudiant de l’Université Memorial, à Terre-Neuve-et-Labrador, met son expertise en robotique au service de la conception d’un système d’analyse laser 3D destiné à l’industrie de la construction. Migara élabore ce système en collaboration avec ND Dobbin, une société de construction s’intéressant de près à l’architecture . Les systèmes d’analyse laser de ce type coûtent normalement plus de 150 000 $. Or, la solution proposée Migara pourrait permettre à ND Robbin d’épargner des milliers de dollars et d’innombrables heures de travail grâce à la prévention des erreurs résultant des méthodes classiques de visite des chantiers.

« Notre entreprise cherche sans cesse de nouveaux moyens de tirer avantage des plus récentes innovations en génie civil et structurel, explique Brad Dobbin, vice-président du groupe ND Dobbin. Grâce au programme Mitacs Accélération, nous avons établi avec Migara un partenariat très rentable qui a contribué au développement d’une technologie adaptée à nos besoins et qui nous permet d’avoir confiance en l’avancement et en l’intégrité de nos projets. »

Au cours de dernières années, des firmes comme ND Dobbin se sont empressées d’adopter les outils d’analyse et d’impression laser 3D employés dans la modélisation de nouveaux bâtiments et d’ouvrages de grande envergure. Ces technologies assurent l’atteinte d’un degré de précision inégalé par les méthodes classiques de visite et les logiciels de plans et dessins. Bien qu’il existe déjà des systèmes similaires, cette technologie est encore jeune et requiert davantage de développement. C’est Nicholas Krouglicof, Ph. D., qui a établi le contact initial avec ND Dobbin ; M. Krouglicof est le directeur d’études de Migara au doctorat. À la suite de ce contact, ND Dobbin s’est associée à Mitacs pour verser au docteur une bourse de 30 000 $ visant l’embauche de Migara, alors étudiant à la Faculté de génie et de science appliquée de son université. Le projet visait la conception d’un système d’analyse laser répondant aux exigences particulières de l’entreprise. Niraj Shukla, directeur du Développement des affaires chez Mitacs, a participé à la planification détaillée de ce projet exceptionnel, susceptible de révolutionner la visite de sites et la modélisation nécessaire à la construction de mégachantiers tels que des plateformes pétrolières.

Sous la supervision du professeur Krouglicof, Migara a conçu un système d’analyse laser 3D intégré qui analyse des millions de points de données de mégachantiers de construction pour produire des modèles numériques complets de bâtiments qui transmettent de l’information spatiale cruciale sur les activités de construction en cours. Les architectes et les ingénieurs utilisent ce type de systèmes pour s’assurer que la construction s’effectue selon les plans et pour déceler des erreurs avant même qu’elles ne soient commises. Par comparaison avec les méthodes classiques de visite, le système de Migara pourrait faire épargner des milliers de dollars à ND Dobbin, en plus de lui faire gagner énormément de temps. La société pourrait aussi l’utiliser pour concevoir des logiciels de visite virtuelle ou pour produire des modèles 3D imprimés servant aux présentations de vente et aux activités de marketing menées auprès des clients actuels et potentiels de ND Dobbin.

Migara attend maintenant le début d’un stage postdoctoral où il intégrera son système d’analyse 3D aux chantiers en cours de ND Dobbin. Cette expérience lui sera utile dans ses futures fonctions d’ingénieur, qu’il occupera d’ici quelques années.

« Mon stage Mitacs Accélération m’a offert une excellente occasion d’appliquer de manière directe mes connaissances théoriques à la résolution des problèmes auxquels l’industrie fait face », confie Migara.

Mitacs remercie le gouvernement du Canada, le programme de Stages en recherche et développement industrielle (SRDI) des Réseaux de centre d’excellence, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, le Petroleum Research de Terre-Neuve-et-Labrador et le Research and Development Corporation de Terre-Neuve-et-Labrador pour leur soutien au programme Accélération à Terre-Neuve-et-Labrador.