Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

La science de la prise de décision

Les tests. Nous avons tous dû en faire. Des choix multiples aux questions à longues réponses redoutées, c’est une réalité regrettable à laquelle nous devons tous faire face. Mais s’il y avait une technologie qui pourrait aider à traiter l’anxiété des tests et améliorer vos compétences en prise de décision sous pression?

C’est ce que le chercheur étudiant au doctorat de l’Université McGill, Derek Albert voulait découvrir. 

De concert avec le manufacturier de produits électroniques pour la santé mentale Mind Alive, Derek a proposé de déterminer si l’entraînement audiovisuel (EAV), une technologie qui utilise des lumières et du son qui pulsent afin de guider le cerveau vers certains états d’activité d’ondes cérébrales, pourrait être efficace afin de réduire l’anxiété de la performance et améliorer les résultats de tests comparativement au traitement traditionnel de méditation de pleine conscience.

Contrairement à d’autres méthodes pour offrir des traitements d’EAV, Mind Alive offre la thérapie à l’aide d’un appareil portatif et non invasif pour aider à améliorer la performance du cerveau de façon non pharmacologique. Les appareils, utilisés à travers le monde, sont conçus et manufacturés en interne par Mind Alive et se sont révélés aptes à promouvoir une meilleure santé et à accroître la relaxation.

« L’anxiété peut affecter la capacité d’une personne à prendre des décisions rationnelles, » explique Derek. « Les gens peuvent être plus conservateurs dans leurs choix s’ils se sentent pressés, anxieux ou incertains de leur réponse. Bien que les techniques de pleine conscience soient efficaces pour réduire l’anxiété, l’EAV pourrait être particulièrement efficace pour améliorer la prise de décision. »

Avec un échantillon de 80 participants âgés de 18 à 35 ans, l’étude évaluera l’anxiété et le raisonnement général des participants avant et après avoir terminé l’un des quatre traitements. Le but de Derek? De tester si l’EAV améliorera la prise de décision lors de tests en réduisant l’anxiété mieux que les techniques de pleine conscience seules.

Mais pour le chercheur étudiant, l’étude représente beaucoup plus que de prouver une hypothèse.

« Le programme de Mitacs me donne l’occasion d’élaborer et de mettre en œuvre une expérience contrôlée, dans une situation à faible risque, tout en faisant une contribution significative à l’étude de la santé mentale, » dit-il, ajoutant que d’apprendre les tenants et aboutissants du travail de projet a été une merveilleuse expérience.

Dès le début de l’élaboration de la proposition et de la démonstration de compétences en écriture, jusqu’à traverser un processus d’éthique rigoureux et de s’assurer que toutes les parties avec des intérêts différents sont satisfaits, Derek dit que le projet a contribué à compléter ses compétences et lui donner de l’expérience de travail dans son domaine, des facteurs clés pour son succès à venir.

« L’éducation que j’ai acquise à l’aide de ce stage de recherche est inestimable et elle m’offrira sûrement des occasions pour ma carrière. »
 


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, Alberta Innovates, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, Research & Development Corporation de Terre-Neuve-et-Labrador, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, Innovation PEI, le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Saskatchewan de leur soutien à l’égard du programme Mitacs Accélération.