Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

Un stagiaire à Ryerson apaise les tensions à Toronto

Coup d'oeil
Le stagiaire

Florian Mayer, Allemagne

Accueilli par

professeure agrégée Leila Farah, département de science architecturale, Université Ryerson

La recherche

Examen de la façon dont l’environnement urbain affecte la santé publique

Il est estimé que la personne moyenne en Amérique du Nord passera six mois coincée dans le trafic au cours de sa vie. Il n’est pas si difficile d’imaginer comment les facteurs de stress de la route : gaz d’échappement, rage au volant et klaxons peuvent contribuer à la mauvaise santé à long terme.

Florian Mayer, un stagiaire Mitacs Globalink qui a passé son été à l’Université Ryerson à Toronto tente de comprendre comment des villes et des routes peuvent être construites afin de réduire le trafic tout en travaillant à l’amélioration des résultats de santé à long terme dans les villes les plus achalandées au monde. Faisant de la recherche aux côtés de la professeure adjointe Leila Farah, Florian a examiné comment l’environnement urbain affecte la santé publique et comment les planificateurs peuvent travailler avec les communautés afin de l’améliorer à l’échelle locale. 

Après une recension préliminaire des écrits, Florian et son professeur ont travaillé avec des résidents de Flemingdon Park, un quartier dans le district North York de Toronto afin d’envisager une nouvelle conception qui met l’accent sur la santé publique. Une telle conception pourrait inclure plus d’espaces verts et de parcs, une meilleure fluidité du trafic et des espaces pour l’intégration sociale et les liens culturels. Leur approche collaborative au développement du concept aide aussi la communauté à définir ses propres besoins et à déterminer ce qu’est la santé publique pour eux.

Pour sa part, Florian a apprécié un été d’apprentissages, soulignant que « le département de science architecturale de Ryerson, où je travaillais est un très bon établissement de recherche. Les étudiants et les chercheurs sont très ambitieux et la qualité du travail qu’ils font est étonnante.

« Je n’ai jamais eu d’expérience plus gratifiante ou acquis autant, professionnellement ou personnellement dans une aussi courte période de temps que je l’ai fait cet été. »
 


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada ainsi que le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba et le gouvernement du Québec pour leur soutien au Programme de stages de recherche Mitacs Globalink. De plus, Mitacs a le plaisir de travailler avec des partenaires internationaux suivants pour soutenir la Bourse de recherche Globalink : Universities Australia; China Scholarship Council, Campus France, le service d’échange universitaire allemand, le secrétariat d’éducation publique du Mexique, Tecnológico de Monterrey et l’Université nationale autonome du Mexique, le ministère de l’Éducation de l’Arabie saoudite et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Tunisie et Mission universitaire de Tunisie en Amérique du Nord.