Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

Une initiative pour contrer le décrochage scolaire au Canada

Chaque année, environ 40 000 élèves du secondaire abandonnent l'école au Canada. Le programme national d'activités après l'école Visez la haute note Rogers a été lancé conjointement en 2012 par les Clubs Garçons et Filles du Canada (CGFC) et par le Fonds pour la jeunesse de Rogers. Ce programme a comme objectif d'accroître la scolarisation et le taux de diplomation des élèves du secondaire par l'entremise des Clubs Garçons et Filles à l'échelle du Canada.

Pour motiver les jeunes à poursuivre leurs études secondaires et à obtenir leur diplôme, Visez la haute note Rogers aide à reconnaître et à développer leurs champs d’intérêt en recourant à des moyens attrayants tels que la technologie et les espaces réservés des Centres de technologie (lieux conçus pour les clubs participants), les ressources en ligne de qualité et le mentorat individualisé.

Durant la première année d'évaluation du programme Visez la haute note Rogers, Alyssa Louw, doctorante en psychologie à l'Université d'Ottawa, a entrepris un stage Accélération au bénéfice de la Société de recherche sociale appliquée (SRCA), un organisme de recherche sans but lucratif qui s’intéresse depuis longtemps aux solutions qui font leurs preuves dans le domaine de l'éducation.

Selon Heather Smith Fowler, associée principale de recherche à la SRCA, évaluer le programme Visez la note haute Rogers était une tâche ambitieuse et colossale qui exigeait des compétences variées et l'expertise nécessaire pour pouvoir analyser la mise en œuvre et les aboutissements d’un projet. Alyssa a effectué son stage de recherche sous la supervision de Tim Aubry, un professeur de l'École de psychologie de l'Université d'Ottawa. Elle a étudié des aspects utiles à la fois à l'évaluation et à l’analyse du développement du programme. En plus d’avoir effectué une part importante des analyses quantitatives nécessaires à l'évaluation de la première année du programme, Alyssa avait comme but de développer une activité engageante pour les jeunes qu’elle devait mettre à l’essai dans un club partenaire de la région.

Pendant une période de six semaines, les jeunes qui participent à son activité nommée Photo Voice choisissent des sujets qui les intéressent et les documentent au moyen de photos, de vidéos et de discussions avec leurs pairs. Cette initiative fait maintenant partie d’un guide utilisé par 35 Clubs Garçons et Filles de partout au Canada.

« Photo Voice est une excellente initiative qui répond aux objectifs du programme Visez la haute note Rogers soit encourager la mise sur pied et la réalisation d'activités alliant apprentissage scolaire et technologie », a commenté Heather Smith Fowler.

Pour Alyssa, son stage Accélération s’est révélé une occasion unique d'acquérir une expérience de travail concrète dans son champ de spécialisation tandis qu’elle terminait ses études. « Le programme Mitacs Accélération jette des ponts entre les universités et l’industrie en donnant aux étudiants la chance de travailler avec des chercheurs expérimentés et de réaliser de véritables projets de recherche », explique-t-elle.

La SRCA et les CGFC ont rembauché Alyssa comme stagiaire. Elle prépare actuellement la seconde phase de l'évaluation du programme Visez la note haute Rogers, celle au cours de laquelle les jeunes eux-mêmes seront invités à partager leur perception du programme dans le cadre de forums de clavardage et de groupes de discussion.

Mitacs remercie le gouvernement du Canada,  le programme de Stages en recherche et développement industrielle (SRDI) des Réseaux de centre d’excellence et le gouvernement de l’Ontario pour leur soutien au programme Accélération en Ontario.