Attirer les meilleurs talents au Canada avec des projets de pointe

08/21/2017
Mitacs attire les jeunes esprits les plus brillants afin de faire progresser la recherche universitaire

Vancouver, C.-B. — À l’aide du programme unique de stages Mitacs Globalink, 500 étudiants étrangers de pays tels que l’Australie, le Brésil, la Chine, la France, l’Inde, l’Allemagne, le Mexique, l’Arabie saoudite et la Tunisie réalisent de la recherche dans 45 universités canadiennes cet été. Sous la supervision de professeurs canadiens et travaillant aux côtés de chercheurs locaux, ils aident à résoudre des problèmes complexes dans une large gamme de disciplines, des soins de santé et la robotique à l’aviation, la communication et l’environnement.

Mitacs Globalink est un stage de recherche unique de 12 semaines qui favorise des liens internationaux de recherche et qui alimente l’économie nationale. Certains des projets d’avant-garde en cours sont :

  • Des fauteuils roulants autonomes qui fonctionnent sur les mêmes principes que les voitures autonomes et qui peuvent être facilement pilotés par des personnes avec des handicaps moteurs graves au haut du corps (Université de Toronto)
  • Un ECG portable et mobile de surveillance cardiaque, créé à l’aide de téléphones intelligents et qui devrait sauver des vies par la surveillance continue et homogène des patients (Université de Victoria)
  • Un système de gestion du trafic aérien qui enlève le besoin de contrôle sol et qui accroît la sécurité et lefficacité du trafic aérien, permettant aux aéronefs d’émettre leur position et de surveiller le trafic dans l’espace aérien environnant à l’aide d’un GPS et de systèmes de transmission des données avancés (Université de Calgary)
  • Un robot humanoïde qui joue au basketball prêt à participer prochainement à un tournoi international qui est programmé afin de lancer avec succès un ballon dans un panier, aidant à faire avancer les applications de robotique réelles (Université du Manitoba)
  • Le portail Web WalkAlong, premier en son genre, qui aide à réduire la stigmatisation associée à la santé mentale en utilisant les médias sociaux et autres plateformes en ligne afin de donner aux jeunes canadiens un endroit sécuritaire et facilement accessible pour explorer leurs questions de santé mentale (Université de la Colombie-Britannique)
  • Un système de recommandation de transport intelligent fondé sur l’Internet des objets (IdO) qui rassemble des indices utiles d’utilisateurs d’appareils mobiles tels que les comportements, les idées et les évaluations afin de faire des recommandations fondées sur la proximité et qui tient compte du contexte (qui sent l’environnement physique) sur quel moyen de transport en commun est le meilleur pour se rendre à une destination spécifique (Université du Nouveau-Brunswick)
  • Des adhésifs secs inspirés du gecko capables de capturer des débris de lespace, lorsque lancés vers un objectif, aidant à aborder une préoccupation croissante par rapport au potentiel que des objets flottants aient un impact négatif sur de futures missions spatiales et lancements de satellites (Université de l’Alberta)

« Plus que jamais, le Canada est perçu comme un endroit de choix pour la recherche tant par les communautés universitaires que d’affaires, » dit Alejandro Adem, chef de la direction et directeur scientifique de Mitacs. Des données nationales indiquent que le nombre global d’étudiants étrangers qui étudient au Canada a augmenté de 92 pour cent entre 2008 et 2015. « Les trois principales raisons pour lesquelles les étudiants étrangers choisissent d’étudier ici sont la qualité du système d’éducation du Canada, notre réputation de société tolérante et non discriminatoire et notre réputation de pays sécuritaire, » dit-il.

« Les étudiants étrangers qui participent au programme Mitacs Globalink bénéficient d’expérience pratique et de réseautage avec des chefs de file locaux afin de mieux comprendre et contribuer à la recherche de pointe qui est réalisée ici, » expliqua M. Adem.

Après avoir commencé avec seulement 17 étudiants lors de sa création en 2009, le programme Mitacs Globalink a une moyenne de 590 étudiants par année au cours des quatre dernières années. Jusqu’à présent, plus de 3 000 collaborations de recherche internationales ont été soutenues.

Faits en bref :

  • Mitacs est un organisme national sans but lucratif qui conçoit et met en œuvre depuis 17 ans des programmes de recherche et de formation au Canada.
  • De concert avec 60 universités, des milliers d’entreprises ainsi que les gouvernements fédéral et provinciaux, Mitacs établit des partenariats qui appuient l’innovation industrielle et sociale au Canada.
  • Financé par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Québec et des universités canadiennes, le programme Mitacs Globalink offre des occasions de mobilité bilatérale entre le Canada et les pays partenaires de Mitacs aux étudiants du premier cycle ainsi aux étudiants des cycles supérieurs.

###

 

 

Remove

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020