Revégétaliser les mines du Yukon grâce à des données et des connaissances autochtones

Saviez-vous que les minières canadiennes doivent planifier la fermeture d’une mine avant même le début de la production? Incluant la description de la façon dont la terre, l’eau et même les ressources culturelles seront restaurées, ce processus appelé « restauration minière » est au cœur du travail de la stagiaire Mitacs Accélération Krystal Isbister, une candidate au doctorat du Département des ressources renouvelables de l’Université de l’Alberta (U of A).

Une approche communautaire de la gestion des impacts dans le nord-ouest de la C.-B.

Bien avant d’être le deuxième plus grand port du Pacifique, le territoire autour de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, accueillait la Première Nation Metlakatla. Riche en ressources et forte de son histoire marquée par des opportunités économiques productives, cette région a subi de nombreux changements. Des projets de développement et les activités humaines ont eu des répercussions non seulement sur l’environnement, mais aussi sur le bien-être de la communauté.

La technologie et les connaissances inuites réunies pour lutter contre le réchauffement de la planète

À titre de directrice générale de SmartICE, Carolann Harding explique : « Nous sommes d’abord et avant tout une entreprise à vocation sociale, et nous prenons la question très au sérieux. Pour nous, optimiser l’impact social positif sur nos partenaires communautaires est notre priorité absolue. » 

Le début de SmartICE

Contrer l’effondrement des colonies; une équipe de recherche tente de résoudre le mystère des abeilles

L’étudiante française à la maîtrise en génie biologique, Marie Marbaix passe son été à contribuer à l’étude mondiale du syndrome d’effondrement des colonies. Pendant 12 semaines, elle s’est jointe au professeur Levon Abrahamyan de l’Université de Montréal pour étudier la co-infection d’acariens et de virus des abeilles par l’entremise de Stage de recherche Mitacs Globalink. Les chercheurs souhaitent savoir si la co-infection, être affecté par plus d’un parasite ou virus à la fois, pourrait contribuer à la mort des abeilles, et ultimement, à l’effondrement des colonies.

Les coûts exorbitants de rappels de nourriture pourraient être réduits grâce à de minuscules protéines

C’est un énorme coût à couvrir pour les agriculteurs et les entreprises dont les moyens d’existence dépendent de la sécurité alimentaire et d’animaux en santé.

Une collaboration manitobaine donne lieu à une innovation qui stabilise les routes rurales

Cypher Environmental de Winnipeg est déterminée à en finir avec les nuages de poussière étouffants que l’on voit chaque jour sur les routes non revêtues des régions rurales et du nord du Manitoba.

Alors que le problème peut sembler n’être qu’une distraction visuelle mineure, l’impact est important : les camions lourds qui dévalent les routes non revêtues ont un plus grand risque de se retourner à cause du terrain instable et les lacs et cours d’eau environnants peuvent souffrir de l’appauvrissement en nutriments, ce qui tue la faune.

Une compagnie minière de Terre-Neuve trouve le filon avec des étudiants locaux

Maintenant, une nouvelle ressource locale, des stagiaires de recherche du collège, combinés avec la technologie moderne, aideront Anaconda à percer une nouvelle solution pour développer la mine placer.

Soutenus par Mitacs, les étudiants du Collège de l’Atlantique Nord (CNA) aident l’entreprise à trouver un processus minier rentable pour extraire de l’or de Deer Cove, tout en laissant l’habitat naturel largement intact. C’est le premier projet Mitacs à Terre-Neuve qui jumelle des stagiaires du collège avec une entreprise.

Carte postale du Brésil : Un doctorant de l’Université de la Colombie-Britannique se rend en Amazonie du Sud pour connaître l’empreinte des fermes locales sur l’eau

Après la colonisation de vastes étendues de végétation naturelle, le Brésil est devenu l’un des plus importants producteurs de soya de la planète. En raison des fortes pluies saisonnières que reçoit l’Amazonie du Sud entre les mois d’octobre et de mai, les fermiers peuvent s’adonner à la culture du soya sans irrigation; toutefois, cela pourrait changer puisque les conditions climatiques et les répercussions atmosphériques attribuables à la déforestation pourraient diminuer les averses de pluie régionales. 

Les changements climatiques suivis de près

Sina a amorcé son programme au Département des ressources naturelles et des études environnementales de l'Université de Northern British Columbia lorsqu'il a eu l'occasion de mettre en application ses connaissances spécialisées de la gestion des bassins hydrographiques dans un projet Accélération pour Canfor, un géant dans le domaine du bois d'œuvre.

Communication de l’information scientifique

« Je savais qu’il y avait une meilleure façon de faire », affirme-t-il. « Il existait sûrement un moyen d’inciter les étudiants à utiliser la technologie. »

Pages