Une montre pour surveiller et détecter de manière précoce la COVID-19

L’entrepreneure québécoise et ancienne stagiaire de Mitacs Azadeh Dastmalchi a mis au point une montre médicale intelligente après avoir eu des difficultés pour trouver un dispositif capable d’aider son père à surveiller son hypertension. En plus de cibler les plus de 30 pour cent d’adultes souffrant d’hypertension artérielle en Amérique du Nord, son entreprise VitalTracer adapte sa solution pour contribuer à la détection précoce et à la surveillance des symptômes de la COVID-19.

L’impression 3D accélère la production d’équipement de protection durant la COVID-19

Avec l’apparition de la crise liée à la COVID-19, l’entreprise CAMufacturing Solutions inc. a su qu’elle devait apporter son expertise en fabrication additive, ou impression 3D, afin de faire face à la demande croissante de production rapide d’équipement de protection individuelle (EPI) pour le personnel de soins de santé.

Des crises humanitaires aux pandémies : la technologie à la rescousse

Qui aurait pu prévoir que les actions humanitaires lors du séisme de 2010 en Haïti viendraient éclairer, 10 ans plus tard, les démarches de chercheurs, d’entrepreneurs et de stagiaires Mitacs dans la crise de la COVID-19?

Lors de son déploiement au sein d’un hôpital de campagne de la Croix-Rouge après le tremblement de terre, le Dr Abdo Shabah voit le potentiel d’une utilisation accrue des technologies pour réussir des interventions d’urgence en santé.

Une chercheuse de Mitacs aide à adapter un décontaminant de fruits aux masques N95

Lorsque la chercheuse postdoctorale Mahdiyeh Hasani de l’Université de Guelph est arrivée au Canada en 2017 et a commencé à travailler avec le professeur Keith Warriner à la mise au point d’un produit pour décontaminer les fruits et légumes frais, elle ne pouvait pas prédire que seulement quelques années plus tard, la COVID-19 changerait profondément le monde, et l’incidence de sa recherche.

Une stagiaire cherche à faire progresser la santé mondiale et les solutions à la COVID-19

Face à la pandémie de la COVID-19, une équipe de recherche de premier plan de l’Université de l’Alberta a mis au point un revêtement innovant capable de tuer les virus.

Vous avez chaud à l’extérieur? Regardez les bâtiments autour de vous

Imaginez : vous dînez sur la terrasse d’une cour intérieure dans le centre-ville. C’est une belle et froide journée ensoleillée d’automne avec une légère brise. Votre table est installée contre un mur en brique orienté plein sud baigné de soleil et une haute haie de buissons borde la terrasse afin de la protéger du vent. Vous portiez une veste pour aller au restaurant, mais après vous être assis quelques minutes, vous avez suffisamment chaud pour l’enlever et profiter du soleil sur vos bras nus.

Les cannabinoïdes peuvent-ils pousser dans des algues? Selon une équipe de recherche appuyée par Mitacs, la réponse est oui!

La professeure Isabel Desgagné-Penix et son équipe de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont été les premiers à démontrer que les cannabinoïdes pouvaient pousser avec succès dans des microalgues à l’aide d’un processus appelé ingénierie métabolique.

Le processus d’ingénierie métabolique consiste à extraire des plants de cannabis les gènes responsables de la production de cannabinoïdes, puis à les insérer dans des algues, créant ainsi un bouillon de culture pour les cannabinoïdes dans ces algues.

De la Tunisie au Canada : un stagiaire de Mitacs cherche à améliorer la technologie de reconnaissance de la parole

Le parcours de Semah Aissaoui aux côtés de Mitacs a commencé durant l’été 2018 : il était alors étudiant de premier cycle en Tunisie lorsqu’il est venu pour la première fois au Canada en tant que stagiaire de recherche Globalink. Il a ensuite été admis au programme Bourse aux cycles supérieurs Mitacs Globalink grâce auquel il a pu fréquenter l’établissement d’études supérieures Polytechnique Montréal au Canada. Il travaille aujourd’hui avec Fluent.ai dans le cadre d’une bourse Mitacs Accélération.

Il fait froid au sous-sol? Il fait chaud à l’étage?

Dans le secteur de la construction résidentielle traditionnelle du Canada, la mauvaise conception des conduits crée des secteurs dont la ventilation est excessive ou insuffisante, ce qui engendre de grandes fluctuations de température, de l’inconfort et de l’inefficacité. Le fonctionnement de la plupart des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC) au Canada repose sur une conception à zone unique dans laquelle un thermostat muni d’un seul capteur de température met en marche et éteint le système.

Lutter contre la contamination des eaux souterraines

De nombreux facteurs peuvent amener des entreprises à décider de se lancer dans l’exploitation minière d’un dépôt d’uranium spécifique. L’un des principaux points à prendre en compte est la présence d’éléments qui ont un impact sur l’environnement tels que les dérivés d’arsenic, de nickel et de cobalt appelés « résidus » et « stériles ».

Pages