Un mathématicien combat le gaspillage d’eau avec des gicleurs robotiques

C’est là qu’InteliRain entre en jeu. L’entreprise albertaine en démarrage aspire à solutionner le cas des gicleurs extérieurs qui gaspillent de l’eau à cause d’une mauvaise conception. Les systèmes de gicleurs intelligents de l’entreprise n’arrosent que le gazon ou les champs, tout en évitant les trottoirs.

Toutefois, lorsque le PDG d’InteliRain, Cam Cote a réalisé que le vent contrecarrait l’efficacité de ses gicleurs, il s’est tourné vers le mathématicien Yile Zhang de l’Université de l’Alberta pour développer une solution innovatrice à l’aide d’un stage Mitacs.

Mettre la recherche des cycles supérieurs en pratique

Heureusement, avec l’aide de Mitacs – un organisme sans but lucratif national qui élabore et offre des programmes de recherche et de formation pour les universitaires canadiens – les étudiants de Concordia ont l’occasion de le faire.

Contribuer à la recherche sur le cancer de la prostate au Canada

Cet intérêt pour l’exploration l’a incité à participer au Programme de stages de recherche Mitacs Globalink au Département de physique, de génie physique et d’astronomie de l’Université Queen’s cet été. Sous la supervision du professeur Robert Gooding, Birbal utilise des techniques statistiques pour comprendre la façon dont les facteurs génétiques ou environnementaux peuvent favoriser la croissance de tumeurs aux stades avancés du cancer de la prostate.

Raffiner les technologies novatrices

Grâce au soutien de Pierre des Lierres, directeur du Développement des affaires chez Mitacs, Odotech a obtenu un financement du programme Mitacs Accélération Québec. L’entreprise a également été mise en relation avec l’étudiant Iban Harlouchet et son directeur, le professeur Pierre Lafaye de Micheaux, du Département de mathématiques et de statistique de l'Université de Montréal.

Vaincre le cancer buccal au moyen des recherches de Mitacs

En diagnostiquant les lésions buccales précancéreuses et en prenant de meilleures décisions cliniques, les médecins peuvent contribuer de manière significative à la réduction du taux de mortalité. Ils améliorent également la qualité de vie des patients qui peuvent alors subir une chirurgie plus tôt, ce qui réduit l’ampleur des traumatismes qu’elle causera. Aussi, cela fera en sorte que le patient sera traité à moindre coût.

Combattre la maladie grâce à la technologie

Bojan Ramadanovic, boursier de recherche postdoctorale Accélération, mène des travaux de recherche au Centre Interdisciplinary Research in the Mathematical and Computational Sciences (IRMACS) de l’Université Simon Fraser. M. Ramadanovic se spécialise en modélisation mathématique de systèmes sociaux complexes, et s’intéresse notamment à la propagation des maladies et à la prestation de soins de santé. Dans le cadre d’un projet du programme Accélération de Mitacs, M. Ramadanovic et son superviseur universitaire, Alexander Rutherford, Ph.

Révolutionner le traitement du cancer du sein

Comme il est difficile pour les médecins de déterminer en début de traitement quels patients ne réagiront pas favorablement aux médicaments, des solutions de remplacement sont quelquefois prescrites après l’échec de la chimiothérapie. Mais comme cet échec peut être constaté tardivement, les traitements seront quelquefois excessifs pour les patients, qui souffrent alors inutilement des effets secondaires de la chimiothérapie avant d’apprendre que celle-ci est sans effet sur eux.

Le gagnant d’un prix Mitacs assiste les enfants atteints du cancer

Grâce à cette recherche, le BC Children’s Hospital peut maintenant examiner, avec précision et exactitude, tous les nouveaux cas de tumeur cérébrale infantile partout dans l'Ouest du Canada, réduisant ainsi la lourdeur (souvent excessive) des traitements dispensés aux enfants qui souffrent du cancer, tout en garantissant l'efficacité de ceux-ci. Vous trouverez ci-dessous un entretien exclusif avec Mme Triscott, récipiendaire du prix Mitacs pour la recherche de qualité exceptionnelle d'un(e) étudiant(e) des cycles supérieurs.

Le partenariat de recherche au service de l’innovation

Avant d’effectuer son stage Mitacs-Accélération au sein de la société d’énergie Nexen inc., Binbin Wang ne connaissait pratiquement rien au commerce du pétrole brut. Sous la supervision de Tony Ware, Ph. D., au Département de mathématiques et de statistiques de l’Université de Calgary, Binbin a pu apprendre en quatre mois tout ce qu'il devait savoir pour atteindre son objectif : déterminer la viabilité du passage d’un pipeline de pétrole brut au travers des montagnes jusqu’au siège social de Nexen, à Calgary.

Amorcer une carrière en recherche sur des fondements solides

Une bourse postdoctorale Mitacs Élévation a motivé Oleksandr Romanko, étudiant au département des technologies informatiques et des logiciels de l’Université McMaster, à s'orienter vers le domaine de l'analyse des risques lors de sa récente embauche à titre d'analyste de recherche chez IBM.

Pages