De l’eau, de l’eau partout!

« La circulation est paralysée en raison du bris d’une conduite d’eau principale près de l’aqueduc de Granville », rapporte la station News 1130. Compte tenu de l’âge estimé de l’infrastructure et des matériaux des conduites, la ville de Vancouver avait prévu de remplacer la canalisation l’an prochain. Un an trop tard pour ceux qui sont touchés par le bris d’aujourd’hui.

Au Canada, le remplacement des conduites en mauvais ou en très mauvais état exige un investissement total d’environ 25 milliards de dollars (Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2016).

Elle vit! Des méthodes améliorées de culture de cellules humaines peuvent mener à de nouveaux traitements

C’est pourquo i les étudiantes Mitacs Globalink Friederike Floegel d’Allemagne et Mireya Cervantes González du Mexique se sont jointes au laboratoire du professeur Frampt on à l’Université Dalhousie à Halifax cet été. Elles ont eu l’occasion de faire progresser deux nouvelles approches de culture de cellules qui dupliquent mieux les tissus humains.

Friederike a créé des pellicules sensibles à la température pour produire des cellules qui peuvent être détachées pour étudier le comportement spécifique de cellules de cancer; et la pellicule les rendra plus faciles à reproduire.

Excellente recherche sur les barrages : de nouveaux modèles de barrage imprimés en 3D permettent de faire de meilleures prévisions et de réduire les coûts

Dans le cadre d’un projet à phases multiples financé par des organisations commerciales et à vocation éducative, Austin Engineering fabrique des modèles numériques de barrages pour ensuite effectuer des essais hydrauliques et sismiques dans leur propre laboratoire ou au laboratoire de recherche appliquée pour les matériaux et structures avancés de l’Université de la Colombie-Britannique (ALAMS) à Kelowna, en Colombie-Britannique. La plus récente étape de leur recherche a été suivie d’une présentation internationale prestigieuse.

S'inspirer du rock 'n' roll pour accroître la résistance des immeubles aux tremblements de terre

En soumettant le bois à des essais sous contrainte, on améliore les chances de restauration après un désastre.

Un producteur de potasse de la Saskatchewan fait avancer la sécurité

Alors, quand Nutrien, le plus grand producteur d’intrants, de services et de solutions agricoles au monde, cherchait des solutions hors de l’ordinaire pour une technologie de sécurité dans ses mines de potasse en Saskatchewan, il s’est tourné vers Mitacs afin d’accéder au meilleur talent de recherche.

Regard neuf sur la planification de la construction d’infrastructures

Wendlasida Ouedraogo fait partie d’une équipe de recherche à l’École Polytechnique de Montréal qui met au point la prochaine génération de logiciels de vision artificielle, qui automatise des tâches visuelles pour aider les ingénieurs civils et les urbanistes de la ville à prévoir la demande dans le domaine de la construction.

Des écouteurs haute technologie musellent la perte auditive au travail

Pour aider à surmonter le risque de perte auditive des travailleurs de la construction, EERS, une entreprise québécoise en démarrage développe une technologie qui aborde cette plainte fréquente des chantiers de travail industriels.

Mettre au point des solutions d’étanchéité pour l’industrie de la construction du Québec

Le dispositif Scorpion s'attaque aux tremblements de terre

Le projet a débuté lorsque Michael Gray effectuait de la recherche sur des techniques de protection contre les tremblements de terre à titre de chercheur postdoctoral au Département du génie civil de l'Université de Toronto. Michael a mis au point un prototype de dispositif de connexion dont l'une des extrémités pourrait saisir entre des pinces ressemblant à un peigne une partie de la structure de l'immeuble, tandis que l'autre extrémité serait soudée à un renfort.

Examen des principes directeurs de l’architecture quasi vivante

L’architecture quasi vivante est un nouveau concept qui intègre des caractéristiques biologiques afin que les environnements soient plus réceptifs aux personnes qui les occupent. Les installations créées par PBAI sont de mini‑écosystèmes — couches biologiquement actives et chimiquement infuses — qui produisent des réactions chimiques comme l’osmose. Elles réagissent et se transforment littéralement en fonction des personnes qui les habitent.

Pages