Une montre pour surveiller et détecter de manière précoce la COVID-19

L’entrepreneure québécoise et ancienne stagiaire de Mitacs Azadeh Dastmalchi a mis au point une montre médicale intelligente après avoir eu des difficultés pour trouver un dispositif capable d’aider son père à surveiller son hypertension. En plus de cibler les plus de 30 pour cent d’adultes souffrant d’hypertension artérielle en Amérique du Nord, son entreprise VitalTracer adapte sa solution pour contribuer à la détection précoce et à la surveillance des symptômes de la COVID-19.

Des crises humanitaires aux pandémies : la technologie à la rescousse

Qui aurait pu prévoir que les actions humanitaires lors du séisme de 2010 en Haïti viendraient éclairer, 10 ans plus tard, les démarches de chercheurs, d’entrepreneurs et de stagiaires Mitacs dans la crise de la COVID-19?

Lors de son déploiement au sein d’un hôpital de campagne de la Croix-Rouge après le tremblement de terre, le Dr Abdo Shabah voit le potentiel d’une utilisation accrue des technologies pour réussir des interventions d’urgence en santé.

CO-Away : un outil numérique pour aider les communautés du Nord à gérer la COVID-19

Lorsque la deuxième vague de grippe espagnole a frappé le Canada il y a plus de 100 ans, ses effets ont été encore plus dévastateurs que ceux de la première vague. En effet, 90 pour cent des décès ont eu lieu à l’automne 1918 lors du second pic de la pandémie.

Des chercheurs bloqués à l’étranger travaillent sur un vaccin à la COVID

Lorsque Gurudeeban Selvaraj et Satyavani Kaliamurthi sont arrivés au Canada en 2019, ils ne se doutaient pas qu’ils mettraient au point un vaccin préventif ainsi qu’un médicament pour lutter contre la plus grande pandémie du millénaire.

De jeunes entrepreneurs améliorent l’entreposage de fournitures médicales pour un transport sécuritaire

Au 27 mai 2020, on dénombrait 2 925 466 cas de patients infectés par la COVID-19 à travers le monde et un total de 355 727 décès. La progression rapide de la pandémie de COVID-19 a soulevé des préoccupations concernant les pénuries d’équipement médical nécessaire afin de contrôler les taux de transmission et de mortalité. Dans la plupart des pays en développement, le transport des vaccins peut s’avérer complexe en l’absence de technologies d’entreposage adaptées, car les vaccins et l’équipement peuvent être endommagés par températures élevées.

Un stagiaire cherche à protéger la propriété intellectuelle liée au développement d’un vaccin contre la COVID-19

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, on compte un total de 71 486 cas de COVID-19 au 13 mai 2020, dont 83 % en Ontario et au Québec, des provinces qui déplorent à elles deux 92 % du nombre total de décès au pays. Avec un taux de mortalité de 3,4 %, la COVID-19 a créé une demande sans précédent — et croissante — de vaccin.

Le bien-être des personnes atteintes de déficience intellectuelle et développementale

Située au Manitoba, St.Amant est une fondation qui soutient près de 2 000 enfants et adultes atteints de déficience intellectuelle et développementale et d’autisme. En 2014, la Fondation St.Amant a lancé son programme de transitions communautaires à travers lequel elle proposait des possibilités de vie en communauté aux personnes qui vivaient dans les établissements de soins en résidence gérés par St.Amant.

Un stagiaire de recherche joue un rôle clé dans la reconversion d’une entreprise suite à la COVID-19

Lorsque la pandémie de COVID-19 a été annoncée et que le gouvernement du Canada a sollicité les chercheurs et les entreprises afin de développer des solutions, Ramtin Rasoulinezhad a répondu présent.

Étudiant des cycles supérieurs à l’Université Western, Ramtin travaillait en tant qu’ingénieur de recherche appuyé par le programme Mitacs Accélération. Il travaillait sur un projet de bâtiment à énergie zéro avec AVL Manufacturing lorsque le PDG de l’entreprise, Vince Discristofaro, l’a choisi pour collaborer directement avec la division dédiée aux solutions hybrides.

Une stagiaire cherche à faire progresser la santé mondiale et les solutions à la COVID-19

Face à la pandémie de la COVID-19, une équipe de recherche de premier plan de l’Université de l’Alberta a mis au point un revêtement innovant capable de tuer les virus.

Les jeunes Canadiens bénéficient de soutien en santé mentale grâce à des politiques qui s’appuient sur des données probantes

La santé mentale évolue au fil du temps, encore plus que la santé physique. Elle est profondément influencée par nos relations avec nos amis, notre famille, nos collègues et notre environnement général, ce qui rend la situation de chaque personne unique. Selon le ministère de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, le suicide est devenu la neuvième cause de décès au Canada. La province enregistre le taux le plus élevé d’hospitalisations liées à des maladies mentales et à la toxicomanie.

Pages