Le quantique, pour dépasser les limites des ordinateurs classiques!

Lorsque Vladyslav Los, un étudiant de premier cycle à l’Université RWTH Aachen, en Allemagne, a soumis sa candidature au programme Stage de recherche Globalink de Mitacs, il savait qu’il voulait étudier dans les domaines de la physique quantique et de l’informatique quantique. C’est au cours d’une entrevue avec Adrian Lupascu, Ph. D., professeur agrégé à l’Institut d’informatique quantique de l’Université de Waterloo, que Vladyslav a commencé à voir le chemin passionnant qui se traçait devant lui.

Une stagiaire tente de simplifier la détection d’arsenic dans l’eau de consommation

Dans le but de réduire le risque de contamination par l’arsenic de l’eau de consommation, l’étudiante en génie chimique, Andrea Green, aide un laboratoire de l’Université de Victoria (Uvic) à créer un test de détection rapide, abordable et fiable effectué au moyen d’un téléphone cellulaire, et ce, dans le confort de son foyer à Atlanta, en Géorgie.

Une stagiaire travaille à un dispositif qui dépiste des agents pathogènes des tiques

Indumathi Prakash, 21 ans, étudiante de premier cycle à l’Université Harvard, travaille à distance depuis chez elle sous la direction de Robert Colautti, Ph. D., qui dirige un laboratoire de l’Université Queen’s consacré à l’étude de la génétique et des invasions biologiques. Indumathi participe à la mise au point d’un dispositif inédit permettant d’extraire et de purifier rapidement sur le terrain l’ADN des tiques dans le cadre d’un projet de détection rapide des agents pathogènes par séquençage génétique sur place.

Dispositif de dépistage précoce du cancer du poumon bientôt disponible

Le dépistage du cancer du poumon pourrait devenir une pratique aussi courante que la prise de la pression artérielle et aussi pratique que la cueillette de vos ordonnances grâce à une innovation révolutionnaire d’une entreprise de Moncton. 

Un pionnier de la technologie trace ses racines à un partenariat

Récipiendaire du prix Pionnier de la technologie 2015 du Forum économique mondial, la société d’informatique quantique 1QBit de Vancouver figure parmi les entreprises technologiques les plus prometteuses. L’entreprise travaille en étroite collaboration avec des clients qui font partie du palmarès Fortune 500 et d’importants fournisseurs de matériel afin de résoudre des problèmes dans les domaines de l’optimisation, de la simulation et de l’apprentissage machine.

Comment l’Internet des objets peut appuyer les infrastructures radio

En cas de situation d’urgence comme une catastrophe naturelle, ou la pandémie actuelle, les équipes de premiers secours canadiennes utilisent des systèmes de radio mobile pour communiquer rapidement et de manière sécurisée. Partout dans le monde, les fabricants utilisent également des systèmes radio dans leurs usines de production. Pour fonctionner, les communications radio nécessitent une infrastructure complexe comprenant des centaines de milliers de stations de répéteurs radio dans toute l’Amérique du Nord et à travers le monde.

Déchiffrer le code du succès financier

Comme le coût de la vie monte en flèche et que les revenus ne suivent pas, il n’est pas étonnant que les gens soient si angoissés par leur avenir financier.

Il s’agit là de quelque chose qu’on ne nous apprend pas à l’école. Néanmoins, nous disposerons bientôt d’une application pour remédier à la situation, grâce, en partie, à une nouvelle recherche menée à l’Université York et financée par Mitacs.

L’exode des cerveaux vous décourage? Essayez la rétention des cerveaux

Depuis la création de l’entreprise en 2015, Borealis AI s’est associée à Mitacs pour soutenir le désir d’innovation de RBC par la collaboration universitaire. En plus de trouver des solutions aux problèmes spécifiques associés à l’apprentissage machine, Borealis AI est peut-être tombée sur la solution à une des plus grandes difficultés dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) au Canada — la rétention des meilleurs talents.

Le terrorisme « loup solitaire » pourrait être en voie d’extinction grâce à un nouveau logiciel

M. Vedantham, un étudiant de premier cycle au National Institute of Technology à Hamirpur en Inde, s’est joint au professeur associé Andrew Park cet été pour un stage de recherche Mitacs Globalink de 12 semaines. Il aide à développer un algorithme qui peut identifier de façon correcte et avec précision l’endroit le plus probable d’une attaque par tireur sur un événement public.

Célébration de 1 500 stagiaires en 2018 et de 20 ans de collaboration

Les stages de Mitacs facilitent les liens entre des étudiants de l’université et des partenaires non universitaires à travers le Canada. Les organismes partenaires obtiennent l’immense avantage du soutien en recherche de haute qualité et rigoureux et accèdent à des connaissances avant-gardistes du milieu postsecondaire, qui pourraient ne pas être accessibles autrement.

Pages