Une entreprise en démarrage loin d’être superficielle

La recherche est essentielle dans le monde des produits naturels où les clients ont besoin de preuves que les produits sont efficaces et sécuritaires.

Mais pour une petite entreprise, réaliser la recherche n’est pas simple. Les projets et l’équipement de laboratoire sont dispendieux. Il est difficile de trouver et d’attirer du talent spécialisé. Faire des liens et nourrir des relations entre l’industrie et le milieu postsecondaire est inestimable pour une petite entreprise comme Bend qui souhaite conserver son travail à la fine pointe.

Une nouvelle colle pour les os assure le succès d’une entreprise en démarrage de Halifax

Voilà justement ce sur quoi se penche Dartmouth Medical Research, une entreprise en démarrage de Halifax, en Nouvelle-Écosse, qui a mis au point une technologie d’adhésif osseux et qui se concentre sur le développement et la mise en marché du produit. La « colle » proposerait une méthode simple et rapide pour soigner les fractures, particulièrement celles qui sont composées de plusieurs petits fragments qui sont difficiles à traiter de manière conventionnelle. L’adhésif retient les os ensemble tout en assurant le confort aux patients et réduisant le temps de récupération.

Une découverte prometteuse pour les enfants souffrant de maladie inflammatoire chronique de l’intestin

Même si ces chiffres semblent alarmants, des chercheurs à l’Université de la Colombie-Britannique ont fait un pas de plus vers la compréhension et le traitement de maladies pédiatriques telles que la colite, la maladie de Crohn et d’autres de la famille des MICI.

La technologie des prothèses auditives a un air différent

La chercheure de l’Université Ryerson Huiwen Goy est résolue à ramener la musique aux Canadiens avec des déficiences auditives à l’aide d’une bourse de recherche Mitacs Élévation avec les sociétés sœurs Phonak et Unitron Hearing.

De la recherche en sciences sociales aide une entreprise à transcender les taux de clics et les pages vues

Treefrog de Newmarket, Ontario sait tout ce qu’il y a à savoir à propos des médias sociaux pour les entreprises. Elle offre une gamme de services de marketing aux clients, incluant les stratégies « traditionnelles » de médias sociaux. Mais une série de conversations continue entre Sean Stephens, le PDG de Treefrog et Laurie Baker, alors une candidate au doctorat en anthropologie à l’Université York a suscité un changement dans la façon pour l’entreprise d’aborder les médias sociaux.

Une entreprise en démarrage de l’Ontario engage les employés avec des jeux vidéo

La firme de développement organisationnel ontarienne ODScore s’est posé la question. Sauf qu’au lieu d’utiliser de vrais jeux vidéo pour motiver les employés de ses clients, elle utilise les principes qui rendent les jeux vidéo palpitants pour engager les employés au travail.

Donc lorsqu’elle a souhaité élaborer un nouveau service pour s’attaquer à de plus gros changements organisationnels, ODScore s’est tournée vers l’institut des jeux de l’Université de Waterloo pour une expertise renouvelée.

Communication de l’information scientifique

« Je savais qu’il y avait une meilleure façon de faire », affirme-t-il. « Il existait sûrement un moyen d’inciter les étudiants à utiliser la technologie. »

Exploiter la puissance de l’océan

Son superviseur, le Dr Bradley Buckham, a recommandé à Clayton de postuler pour un stage Accélération et lui a suggéré de choisir le groupe de génie-conseil Triton Consultants comme organisme partenaire.

« Lorsque j’ai communiqué avec Triton, ils ont d’abord hésité, car il s’agissait d’une petite entreprise, mais lorsque j’ai évoqué le cofinancement avec Mitacs, mon stage avec eux est devenu possible », a expliqué Clayton.

Robots dans les sables bitumineux

« Le système que BMI utilisait exigeait beaucoup d’intervention manuelle, » expliqua Stephen Dwyer, un étudiant des cycles supérieurs en ingénierie de l’Université de l’Alberta.

Dwyer et deux collègues étudiants des cycles supérieurs de l’Université de l’Alberta, Jamie Yuen et Nicolas Olmedo, ont repris le défi de recherche avec le programme Mitacs Accélération sous la supervision de leur professeur, Dr Mike Lipsett. À la fin du stage, l’équipe avait un prototype alpha fonctionnel.

Des données aux dollars

Hamid Alemohammad est donc entré en jeu. Originaire d’Iran, Hamid est venu au Canada en 2006 afin d’obtenir un doctorat en ingénierie mécanique de l’université de Waterloo.

Après ses études, il a obtenu un stage Mitacs Accélération de huit mois en 2012 auprès d’un concepteur de solutions d'essai sur mesure pour les composantes automobiles telles que l’équipement de direction assistée, les injecteurs de carburant et les boîtiers papillon.

Pages