Un chercheur québécois développe une technologie pour détecter les maladies du cœur

Thierry Judge, étudiant à la maîtrise au département d’informatique de l’Université de Sherbrooke, a mis au point une technologie permettant de déterminer quand les résultats générés par les nouveaux systèmes d’intelligence artificielle (IA), qui accélèrent l’analyse des images échographiques pour détecter les maladies cardiaques, sont incorrects ou incertains.

Un outil révolutionnaire prédit la probabilité d’accident vasculaire cérébral

Karina Gasbarrino se sert de l’IA pour s’attaquer à la deuxième cause de décès et à la troisième cause d’invalidité au monde, un accident vasculaire cérébral (AVC). Son parcours a commencé il y a plus de 10 ans lorsqu’elle a perdu son grand-père à la suite d’un AVC. Depuis, elle a consacré sa carrière universitaire à sa mémoire, en contribuant à faire progresser le dépistage et le diagnostic précoces de dépôts adipeux dans les artères du cou. La rupture de ces plaques est la principale cause des AVC.