Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
novembre 2012

Accroître l’« intelligence » des systèmes de sécurité

Jamais Rafael Falcon n’aurait cru que sa victoire au concours d’affiches organisé par la Faculté de génie de l’Université d’Ottawa lui permettrait d'accéder à l'emploi de ses rêves. Diplômé du doctorat en sciences informatiques de l’Université d’Ottawa, Rafael a réalisé deux stages fructueux au programme Mitacs-Accélération. Par la suite, en avril 2012, il a été embauché à titre de chercheur scientifique chez Larus Technologies, une entreprise de développement de logiciels d’Ottawa, spécialisée en intelligence artificielle et en systèmes de sécurité.

C’est Janice Singer, Ph. D., conseillère en technologie industrielle pour le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC, qui a remis le premier prix du concours d'affiches à Rafael. C’est également elle qui a détecté le potentiel de la concordance des intérêts mutuels du diplômé et de Larus en matière de capteurs sans fil et de réseaux robotisés.

Les résultats des recherches de Rafael, dans le cadre du programme Accélération, ont permis d'améliorer la gamme de produits de Larus, devenu chef de file en sécurité du territoire (TerrSec). À ce jour, aucune autre solution TerrSec sur le marché n’intègre un cadre dynamique de gestion de risques à sa couverture de réseau de capteurs. Rami Abielmona, Ph. D., vice-président, Génie et Recherche chez Larus Technologies, se réjouit du travail de Rafael : « Cette technologie ne fait pas que nous conférer un avantage sur le marché, elle pourrait aussi être la source d’un nombre accru de clients potentiels et de partenariats pour l’entreprise. Nous sommes très reconnaissants à l’équipe de Mitacs-Accélération pour nous avoir fait rencontrer Rafael. » 

La protection du territoire canadien, la protection de la population de notre pays, de ses frontières internationales et de ses réseaux transports publics est plus que jamais une source de préoccupation majeure pour les Canadiens. C’est pourquoi les sociétés de surveillance doivent disposer d’outils adaptés à l'abondance de renseignements qui circulent simultanément en temps réel, comme les radars, systèmes d’imagerie thermique et capteurs magnétiques, pour ne nommer que ceux-là. Des capteurs sans fil positionnés de manière stratégique permettent à l’opérateur de réagir à d’éventuelles anomalies. Si l’agent de surveillance devait, par exemple, apercevoir une cible mobile tentant de pénétrer dans un périmètre sécurité, une patrouille policière serait automatiquement dépêchée pour intercepter la cible. En combinant à ce scénario les résultats de recherche de Rafael – soit l’évaluation des risques à gérer, la visualisation et la télésurveillance –, l’agent serait également informé des risques potentiels encourus par les policiers si l'intrus était armée et déterminé à poursuivre son chemin à l'intérieur du périmètre. Autrement dit, les recherches menées par Rafael pourraient sauver des vies.

Rafael poursuit maintenant ses recherches à titre d'employé de Larus et contribue ainsi au perfectionnement de son produit vedette, qui emploie des algorithmes pour surveiller en temps réels de multiples flux de données, pour éliminer les renseignements inutiles et pour fusionner ces flux dans une image. « La surcharge de renseignements est une préoccupation constante », affirme-t-il. 

L’application des résultats de recherche de Rafael permet au système de modifier son mode de fonctionnement au fil du temps. « Prenons l'exemple d'un message envoyé à un agent de surveillance après le passage d'une voiture tard en soirée,  » explique-t-il. « Si l’opérateur signale que la voiture est autorisée à circuler à cet endroit à cette heure, le système cessera d’émettre des messages si la même situation se reproduit. Avec le temps, le système apprend à s’adapter à son environnement et émets des signaux seulement en cas de menace réelle. Je peux sincèrement affirmer qu'il s'agit de l'emploi de mes rêves,  » poursuit Rafael. «  Je suis persuadé d’être à ma place chez Larus. Mon embauche est survenue au moment opportun et l’équipe y est formidable. »

Mitacs tiens à remercier les partenaires suivants pour leur soutien à Mitacs-Accélération en Ontario: le programme des SRDI du Réseaux de centres d’excellence du Canada et le gouvernement de l’Ontario.