Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2013

Aider des enfants à retrouver leur chemin

Adrian Gil voyait le programme Mitacs Globalink comme l’occasion idéale d’affronter le défi de réaliser un projet de recherche en langue étrangère dans un pays étranger.

Inscrit en génie mécatronique à l’Instituto Tecnológico de Estudios Superiores de Monterrey, au Mexique, Adrian a été jumelé au Département de psychologie de l’Université de Calgary.

Pendant l’été, Adrian participe à une recherche supervisée par le professeur Giuseppe Iaria, qui tente de créer un jeu vidéo permettant de diagnostiquer les enfants souffrant de désorientation topographique développementale (DTD), un trouble qui les empêche de bien se déplacer dans le monde qui les entoure.

« Les enfants aux prises avec la DTD ont beaucoup de difficulté à s’orienter et peuvent se perdre très facilement, et ce, même dans un environnement familier. Mon travail touche à la portion du projet liée aux sciences informatiques. »

Le jeu vidéo en question ne servira pas uniquement au diagnostic du DTD, mais aussi au traitement des enfants qui en sont atteints. L’idée consiste à plonger les joueurs dans un environnement virtuel qu’ils ne connaissent pas, et de les inciter à se rendre à un point précis puis d’en revenir sans se perdre.

« Nous cherchons aussi à concevoir une version simplifiée du jeu à laquelle les enfants pourront jouer pendant qu’ils subissent un test d’imagerie par résonance magnétique, ce qui nous permettra de cartographier en temps réel l’activité cérébrale dans les régions du cerveau liées à l’orientation. »

Adrian avait toujours caressé l’idée d’effectuer un stage de recherche à l’étranger. C’est pourquoi le programme Globalink de Mitacs s’est présenté à lui comme une excellente occasion de participer à un projet dont les retombées sont tangibles.

« Je n’avais jamais étudié dans un pays étranger auparavant, et je désirais effectuer une recherche liée à mon domaine d’études dans une langue autre que la mienne. On m’avait même offert un stage dans la région de Barcelone, mais, finalement, j’ai préféré Calgary. »

Avec le soutien du programme de bourses Globalink, Adrian espère revenir au Canada pour effectuer ses études de cycles supérieurs.

« J’aimerais beaucoup revenir ici pour préparer ma maîtrise, quand j’aurai complété mon baccalauréat au Mexique. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et l'Alberta Innovates  de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca