Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2014

Aishwarya Roy : entreprendre une carrière en recherche au Canada

« Savoir qu’un projet sur lequel je travaille et pour lequel j’ai effectué de la recherche est étroitement lié au télescope spatial le plus efficace jamais construit est vraiment gratifiant! » a déclaré Aishwarya Roy, étudiante de premier cycle et stagiaire en recherche de Globalink de l’Institut indien de technologie de Kharagpur.

Son projet de stage en recherche, sous la supervision du professeur Dae-Sik Moon du Département d’astronomie et d’astrophysique de l’Université de Toronto, utilise la nouvelle technologie qui, au départ, a été mise au point pour le télescope spatial James Webb, fruit d’une collaboration entre la NASA, l’Agence spatiale européenne et l’Agence spatiale canadienne. Le projet d’Aishwarya exige la sélection et l’essai de composants optiques qui permettront ultimement aux astronomes de voir les flux lumineux les plus légers de la naissance explosive de l’univers, ainsi que la formation d’étoiles, de systèmes planétaires et de galaxies.

Cet été, Aishwarya et d’autres stagiaires en recherche de Globalink auront la chance de rencontrer et de réseauter avec des dirigeants de l’industrie, ainsi que d’acquérir des compétences professionnelles grâce aux ateliers offerts dans le cadre du programme Mitacs Étapes. Aishwarya a aussi pris plaisir à explorer les centres d’intérêt locaux et a été impressionnée par la culture canadienne : « Au Canada, il fait froid, mais les paysages sont magnifiques et les gens chaleureux, ce qui compense amplement pour la température! » 

Aishwarya a appris à aimer la culture et l’environnement du Canada. « Un grand nombre d’écoles des études supérieures apprécient l’expérience sur le terrain. Venir au Canada grâce au programme Mitacs Globalink est révélateur de la capacité d’une personne à produire de l’excellent travail. Je suis heureuse de créer des liens et de rencontrer des gens de toutes les cultures tout en poursuivant ma recherche ici, à Toronto. J’envisage sans aucun doute de revenir au Canada pour poursuivre mes études supérieures! »

Mitacs tient à remercier Industrie Canada, le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, le China Scholarship Council, le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le ministère de l'enseignement du Royaume d'Arabie Saoudite, le Monterrey Institute of Technology and Higher Education et l’Université nationale autonome du Mexique et Sorbonne Universités pour leur soutien au programme Globalink.