Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
avril 2013

Améliorer la sécurité des personnes en fauteuil roulant

Chaque jour, des milliers de Canadiens à mobilité réduite se déplacent en fauteuil roulant. Bien que ce mode de transport accroisse leur indépendance, les accidents impliquant des fauteuils roulants peuvent entraîner de graves conséquences. Qui plus est, les victimes en sont souvent des aînés, des personnes handicapées ou des personnes qui sont plus vulnérables que les autres aux blessures sérieuses.

Depuis de nombreuses années, les coussins gonflables sont largement utilisés pour prévenir les blessures lors d’accidents automobiles. Mobisafe Systems, une entreprise établie à Vancouver, explore maintenant la possibilité d'employer une technologie semblable pour rendre plus sûrs les déplacements en fauteuil roulant.

L’entreprise a contacté l’école des sciences du génie de l’Université Simon Fraser afin de solliciter de l’expertise de recherche pour concevoir un système de « coussin gonflable » pour fauteuil roulant au moyen d’un coussin de mousse.

C’est ainsi que Hossein Dehghani, un étudiant à la maîtrise en sciences appliquées de cette université, s’est attaqué au défi de concevoir un coussin à base de mousse dont l’usage serait adapté à un fauteuil roulant. Le système conçu emploie un accéléromètre et un gyroscope intégrés munis d’un microcontrôleur programmable capable de détecter le basculement du fauteuil roulant. Le cas échéant, le système libère un coussin de mousse qui se déploie autour du fauteuil pour empêcher l'utilisateur de frapper le sol.

« Le problème du système traditionnellement utilisé dans les voitures est qu'il fonctionne à l'aide d'un mécanisme à air comprimé qui gonfle rapidement un coussin qui ne peut être employé qu'une seule fois, explique M. Hossein. Après s'être déployé, le coussin doit être remplacé par un mécanicien, un processus très coûteux. »

« J’ai axé ma recherche sur le développement de la taille et de la forme idéales pour un coussin gonflable qui pourrait être utilisé plusieurs fois, enchaîne M. Hossein. Le coussin de mousse est confiné dans un espace situé sous le fauteuil. Lorsqu'il se déploie, il absorbe de l'air de l'atmosphère et prend rapidement de l'expansion. Comme il lui faut moins d'une seconde pour se déployer, il forme un coussin souple lors de la chute. Il ne faut ensuite qu'une minute pour replier la mousse pour un prochain usage. »

Une fausse tête d’essai, spécialement conçue pour cette recherche, ainsi que des caméras de ralenti ont été utilisées pour mieux évaluer la taille, le tracé et le déploiement optimaux du coussin de mousse. Mobisafe Systems inc. planifie maintenant la commercialisation de son système de coussin gonflable en espérant qu’il contribuera à rendre les fauteuils roulants plus sûrs, à prévenir les blessures et à réduire les coûts des soins consécutifs aux accidents de fauteuil roulant.

À la suite de l’expérience de travail irremplaçable qu’il a vécue en milieu industriel grâce au programme Accélération de Mitacs, M. Hossein fait aujourd’hui l’éloge du programme. « Maintenant que j'ai été en contact avec le milieu industriel, mon approche en recherche est complètement différente de ce qu'elle était en contexte universitaire, raconte l'étudiant, qui a entamé il y a peu un doctorat en mécatronique. Mon stage m’a permis de percevoir le projet du point de vue de l’entreprise, selon une perspective axée sur l’utilisateur et la commercialisation. »

Ali AbdulHussein, directeur du Développement chez Mobisafe Systems, soutient pour sa part que le programme Accélération de Mitacs a contribué à la naissance des systèmes de coussins gonflables pour fauteuil roulant :

« Le programme Accélération nous a aidé à dénicher un étudiant diplômé talentueux qui possédait l’expertise dont nous avions besoin, tout en contribuant financièrement au projet, ce qui a allégé nos coûts de recherche. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca