Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juin 2013

Amour « physique » pour le Canada

Depuis son plus jeune âge, Shouvik Mukherjee fait preuve d’une curiosité innée pour le fonctionnement du monde. C’est cette soif de savoir qui l’a poussé à étudier la physique à l’Indian Institute of Technology de Kharagpur, puis à Montréal, où il mène actuellement des recherches au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS conjointement avec le professeur Tsuneyuki Ozaki, Ph. D. Le duo a comme objectif de concevoir une technologie de rayonnement qui pourrait avoir une incidence marquante sur la recherche et l’innovation au cours des années à venir.

Shouvik étudie les ondes électromagnétiques térahertz (ondes T), qui se distinguent par leur capacité à rendre visuellement opaques des objets transparents. Les images produites par ondes T présentent des possibilités remarquables en matière d'imagerie et d'examen non destructifs, de diagnostics médicaux, de surveillance santé ainsi que d’identification chimique et biologique.

Lorsqu’on lui demande pourquoi il a choisi de venir au Canada, Shouvik répond avec enthousiasme : « D’anciens étudiants Globalink de mon université m’ont parlé des occasions offertes dans mon domaine de recherche au Canada. Je suis extrêmement reconnaissant à Mitacs de m’avoir donné la chance de participer à son programme Globalink. Cette expérience me donne une expérience internationale tout en ouvrant pour moi de nouveaux horizons dans les domaines de l'électronique et des communications. »

Après n’avoir passé que quelques jours à Montréal, Shouvik se trouve si bien au Canada qu'il projette déjà de revenir au Québec pour poursuivre des études de doctorat à l’INRS. 


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement du Quebec de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca