Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
décembre 2014

Carte postale de la Chine : un étudiant de l’Université Western développe des stratégies de lutte contre les parasites

Le réchauffement climatique est un problème de plus en plus sérieux et l’une de ses conséquences est l’apparition d’un parasite majeur : le tétranyque (Tetranychidae urticae). La famille des tétranyques comprend plus de 1 200 espèces et peuvent causer des milliers de dollars en dommages aux cultures mondiales.

 

À l’Université Western, je travaille avec Genomics in Agricultural Pest Management (GAP-M), un consortium international composé de chercheurs du Canada, de l’Espagne, de la Belgique, de la France et des États-Unis. L’étude de GAP-M porte sur les génomes du tétranyque pour développer des stratégies visant à réduire les dégâts aux cultures et à augmenter la production. En nous servant de l’analyse comparative de trois espèces de génomes de tétranyque et de leurs modèles d’alimentation, nous espérons trouver de nouveaux systèmes pour la mise en œuvre de stratégies de lutte contre les parasites.

La Bourse de recherche Mitacs Globalink m’a encouragé à nouer des liens avec des scientifiques en Chine qui sont des chefs de file dans le domaine de la recherche en génomique. J’ai adoré mon stage à Beijing. L’établissement d’accueil m’a fourni une grappe d’ordinateurs pour vérifier et modifier environ 7 000 gènes de trois génomes de tétranyque. Les experts de l’établissement d’accueil se sont intéressés au projet et m’ont aidé à éliminer les problèmes de la structure du génome. Non seulement l’expérience globale a-t-elle a bénéficié ma recherche, mais elle m’a aussi permis de tisser des liens avec différents partenaires internationaux dans le domaine de la recherche.

À la suite de mon projet à Beijing, l’Université Western m’a envoyé à VIB/Université de Gand pour élargir la collaboration mondiale davantage. Je travaille maintenant à VIB, un autre établissement de renommée mondiale, et mon travail est axé sur les données en génomique de trois espèces de tétranyques. J’espère que nous acquerrons une compréhension encore meilleure des différents modèles d’alimentation de ce parasite majeur.


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Ontario de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du  gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca