Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2015

Collecte et catalogage d’artéfacts de l’Amérique centrale

Laura souhaitait participer à un programme d’échange pendant ses études de premier cycle. Un directeur de carrière de son école lui a parlé du Programme de stages de recherche Globalink, et elle a décidé d’y présenter sa candidature. Elle a été jumelée à un projet qui consiste à cataloguer des artéfacts mexicains qui font partie d’une plus grande collection acquise par l'Université de Calgary.

Laura Solis Rodriguez est sur le point d’entreprendre sa dernière année à l’Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey au Mexique, où elle étudie en marketing et en communications. En raison de sa spécialisation en photographie publicitaire, Laura avait l’habitude de regarder les objets en pensant à la façon de les commercialiser auprès de clients éventuels. Elle n’aurait jamais pensé devoir utiliser ses compétences en photographie pour des artéfacts archéologiques!

Laura souhaitait participer à un programme d’échange pendant ses études de premier cycle. Un directeur de carrière de son école lui a parlé du Programme de stages de recherche Globalink, et elle a décidé d’y présenter sa candidature. Elle a été jumelée à un projet qui consiste à cataloguer des artéfacts mexicains qui font partie d’une plus grande collection acquise par l'Université de Calgary. Ce catalogue, qui referme les photographies prises par Laura, fournira des renseignements précis et à jour sur les artéfacts. Il facilitera également l’accessibilité et l’organisation pour les chercheurs et les institutions comme le Musée Glenbow de Calgary, qui a confié la collection à l’université.

Au début, Laura a eu de la difficulté à passer à un autre style de photographie :

« J’avais l’habitude de photographier les objets de manière à ce qu’ils aient la meilleure apparence possible. Pour mon projet, il a fallu que je mette l’accent sur la précision au lieu de l’aspect esthétique. Cela m’a pris un certain temps à m’habituer à ce changement. »

Pendant ses temps libres, Laura met aussi ses compétences à profit pour photographier des points de repère de la région. « Je suis allée à Banff et à Lake Louise. Ce sont deux endroits magnifiques! » De plus, elle apprécie beaucoup sa ville d’accueil : « L’activité que je préfère, c’est d’explorer le centre-ville de Calgary et le coloré quartier Sunnyside. C’est très joli et il y a beaucoup de grands espaces où je peux passer du temps avec mes amis. »

En raison de ses compétences élargies, Laura est impatiente de passer à l’étape suivante de sa formation. « J’aimerais obtenir une maîtrise et faire carrière en cinématographie. J’examine des écoles et souhaite revenir au Canada si possible. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et l'Alberta Innovates de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique et le ministre de l’Éducation de l’Arabie Saoudite.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca