Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juin 2015

Contribuer à la recherche sur le cancer de la prostate au Canada

Originaire de l’Inde, Birbal Prasad est un explorateur dans l’âme. Pour cet étudiant en mathématiques de l’Indian Institute of Science Education and Research (Pune), le fait de venir au Canada était une occasion non seulement de découvrir un nouveau pays, mais aussi d’explorer plus à fond son domaine de recherche.

Cet intérêt pour l’exploration l’a incité à participer au Programme de stages de recherche Mitacs Globalink au Département de physique, de génie physique et d’astronomie de l’Université Queen’s cet été. Sous la supervision du professeur Robert Gooding, Birbal utilise des techniques statistiques pour comprendre la façon dont les facteurs génétiques ou environnementaux peuvent favoriser la croissance de tumeurs aux stades avancés du cancer de la prostate. Grâce à des renseignements issus de travaux de recherche comme ceux réalisés par Birbal, des chercheurs cliniciens pourraient être en mesure d’effectuer des prédictions concernant les probabilités de succès ou d’échec de traitements pour un patient aux prises avec cette forme agressive de cancer.

Le jumelage avec le professeur Gooding répond parfaitement aux aspirations de Birbal en matière de recherche :

« Ce projet est un rêve qui se réalise. C’est difficile, mais stimulant, et ça développe mon esprit critique. C’est bon de savoir que je fais de la recherche qui peut avoir une si grande influence dans le monde! »

Depuis qu’il est arrivé à Kingston, Birbal a rencontré des cliniciens du Département d’oncologie et de l’institut de recherche sur le cancer de l’Université Queen’s ainsi que des chercheurs dans d’autres domaines de la physique et des mathématiques afin de comprendre leurs travaux et développer son projet. Cette expérience collective a permis à Birbal d’explorer les aspects plus appliqués de son domaine de recherche, et de mieux comprendre d’autres recherches qui peuvent avoir une influence sur ses conclusions. 

En fait, il songe à faire carrière dans un domaine de recherche de ce genre. « À long terme, le Canada pourrait être un excellent endroit pour poursuivre mes études supérieures. L’importance que l’on accorde ici à la recherche et à l’innovation, et la qualité de la recherche effectuée sont d’un grand attrait pour mon avenir. » 

 


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de l'Ontario de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, ’Université nationale autonome du Mexique et le ministre de l’Éducation de l’Arabie Saoudite.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca