Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
mai 2016

Des données aux dollars

Coup d'oeil
Lieu

Waterloo, Ontario

Ce qu’ils font

Système tout-en-un de perception par fibre optique pour surveiller les environnements rigoureux

Ce qui la distingue des autres

Les capteurs ont une fiabilité et une robustesse supérieure

Lien avec Mitacs

Un des cofondateurs était un stagiaire d’Accélération en 2012 et les trois cofondateurs ont suivi des ateliers Mitacs Étapes.

Les industries traditionnelles telles que le pétrole et le gaz se sont tournées de plus en plus vers la haute technologie au cours de la dernière décennie. Il n’est plus question d’extraire le plus de pétrole possible; il est maintenant question d’extraire le pétrole de façon aussi efficace et rentable que possible.

Hamid Alemohammad est donc entré en jeu. Originaire d’Iran, Hamid est venu au Canada en 2006 afin d’obtenir un doctorat en ingénierie mécanique de l’université de Waterloo.

Après ses études, il a obtenu un stage Mitacs Accélération de huit mois en 2012 auprès d’un concepteur de solutions d'essai sur mesure pour les composantes automobiles telles que l’équipement de direction assistée, les injecteurs de carburant et les boîtiers papillon.

Pendant son stage, Hamid a co-inventé le premier capteur de couple en fibre optique intégré à des moteurs électriques. Cette technologie unique de capteur permet de mesurer la torsion mécanique dans l’arbre de machines tournantes, telles que des moteurs électriques.

Premiers succès

Hamid a réalisé qu’il acquérait la connaissance requise pour faire fonctionner une petite entreprise viable. « J’ai développé de grandes compétences de leadership puisque j’étais responsable de m’impliquer auprès des clients au pays et à l'étranger en plus d’expérience pratique en menant une évaluation des besoins en ingénierie, en évaluant les compromis entre la conception et le coût, en réalisant des analyses de coût et en préparant des propositions de financement, » expliqua-t-il.

Afin de compléter l’expérience, Hamid avait les compétences professionnelles qu’il a acquises des ateliers Mitacs Étapes, incluant la gestion de projet, la communication et des compétences de présentation.

« Les compétences d’affaires que j’ai obtenues de Mitacs Étapes ont contribué de façon significative à mon succès. Je crois qu’il est important d’avoir des compétences pour améliorer la carrière, et non seulement des compétences techniques, » dit Hamid.

« Surtout pour les personnes qui ont immigré au Canada, Mitacs Étapes peut aider à les préparer pour le marché de l’emploi local. »

N’ayant jamais eu le rêve de devenir entrepreneur, Hamid a réfléchi à l’idée de lancer une entreprise avec des collègues chercheurs, Richard Liang et Amir Azhari. Avec l’appui du Waterloo Commercialization Office, du professeur Ehsan Toyserkani et du financement de démarrage des Centres d’excellence de l’Ontario, les trois partenaires ont fondé AOMS Technologies en 2014.

AOMS Technologies développe des systèmes de capteurs pour des domaines d’application où les capteurs existants échouent ou sont moins performants. En exploitant le pouvoir de l’optique, AOMS fournit une solution du début à la fin de matériel/logiciel pour les environnements rigoureux où la température, la pression et l’humidité fluctuent, comme profondément sous la surface de la Terre. Avec de larges applications dans les services de dépollution environnementale, la production pétrolière et gazière, les centrales électriques et plusieurs autres, les capteurs utilisent les ondes optiques afin de recueillir et transmettre des données.

« Nos capteurs permettront aux entreprises pétrolières et gazières de mettre en œuvre des puits intelligents. Nos capteurs aident les producteurs pétroliers à avoir un aperçu de la pression et de la température afin d’optimiser la production, ce qui est surtout important lorsque le prix du pétrole est volatil » explique Hamid. « Les compagnies pétrolières et gazières doivent gérer la quantité d’énergie qu’elles dépensent pour extraire chaque baril de pétrole. C'est seulement atteignable avec des décisions fondées sur les données. »

À la recherche de l’insaisissable grosse vente

Le chemin du succès n’a pas été sans défis. « Les coûts de recherche et de développement lorsque vous produisez du matériel peuvent être élevés, et comme entreprise en démarrage, notre fonctionnement est déjà minimal, » dit-il. Un autre défi est que plusieurs des clients potentiels d’AOMS sont de grandes compagnies de Fortune 500 avec de multiples paliers de prise de décision. « Il peut être difficile de trouver la bonne personne à qui parler. »

Toutefois, la compagnie a atteint une étape importante à l’été 2015 lorsqu’elle a fait sa première grosse vente à une compagnie de services environnementaux.

Lorsqu’on lui demande ce qui le garde motivé, Hamid répond rapidement : « D’avoir la passion et de savoir que tu as une équipe avec de solides connaissances. Ce sont les choses les plus importantes. »


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Alberta Innovates Technology Futures, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, Research & Development Corporation of Newfoundland & Labrador, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, Innovation IPE, le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Saskatchewan pour leur soutien au programme Accélération.