Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
avril 2016

Exploiter la puissance de l’océan

Coup d'oeil
Lieu

Victoria, Colombie-Britannique

Ce qu’ils font

Société d’experts-conseils fournissant des services de recherche sur l’environnement physique de l’océan.

Ce qui la distingue des autres

Les activités de la société sont profondément ancrées dans la recherche et l’innovation, faisant en sorte que les clients aient accès aux techniques et aux outils les plus récents.

Lien avec Mitacs

Son fondateur a effectué un stage Accélération en 2010

En janvier 2010, Clayton Hiles terminait sa maîtrise en génie mécanique à l’Université de Victoria. Sa recherche était axée sur l’utilisation de modèles informatiques de prévision des vagues applicables à l’énergie renouvelable de la mer ou, en langage simple, sur la façon d’utiliser les vagues de l’océan pour générer de l’électricité.

Son superviseur, le Dr Bradley Buckham, a recommandé à Clayton de postuler pour un stage Accélération et lui a suggéré de choisir le groupe de génie-conseil Triton Consultants comme organisme partenaire.

« Lorsque j’ai communiqué avec Triton, ils ont d’abord hésité, car il s’agissait d’une petite entreprise, mais lorsque j’ai évoqué le cofinancement avec Mitacs, mon stage avec eux est devenu possible », a expliqué Clayton.

Clayton a entrepris son stage avec Mitacs chez Triton au printemps 2010 et a travaillé afin d’intégrer sa recherche de maîtrise aux modèles opérationnels de prévision des vagues de l’entreprise. Il a rapidement établi des liens avec l’équipe de Triton et, une fois sa maîtrise terminée, il s’est joint à l’entreprise à titre d’employé à temps plein. Deux chercheurs principaux chez Triton, Michael Tarbotton et Roy Walters, ont enseigné tout ce qu’ils ont pu à Clayton, allant des subtilités de la modélisation hydrodynamique des vagues, des ondes de tempête et des tsunamis, à l’importance de la conscience sociale dans le domaine.

La croisée des chemins

Malheureusement, il a été décidé, non sans difficulté, de fermer Triton, laissant deux des contrats de l’entreprise non terminés.

« J’avais joué un rôle dans l’obtention des deux contrats et j’entretenais une bonne relation avec les entreprises, a expliqué Clayton. J’ai posé un acte de foi et, avec le soutien de Roy Walters, j’ai décidé de terminer moi-même les contrats. »

Au début, Clayton craignait que son manque d’expérience dans le secteur rende les entreprises hésitantes à lui accorder les contrats. Toutefois, après avoir rapidement reçu des commentaires positifs, il a été encouragé à aller de l’avant. Cascadia Coast Research Ltd a été constituée en société en mars 2012.

Un nouveau départ

Se spécialisant dans la modélisation des océans, l’évaluation des risques côtiers et l’énergie renouvelable de la mer, Cascadia Coast évalue la viabilité des voies navigables en tant que génératrices d’électricité par les vagues. Selon Clayton, l’entreprise est unique en raison de l’accent qu’elle met sur la recherche et des efforts qu’elle déploie afin de s’assurer de disposer des techniques et des outils les plus récents. Travailler avec la West Coast Wave Initiative de l’Université de Victoria est essentiel; l’ancien superviseur de stage de Clayton, Bradley Buckham, dirige la collaboration.

Depuis sa fondation il y a 3 ans, Cascadia a mené à terme 24 projets pour 16 clients. L’entreprise est aujourd’hui rentable.

Clayton est d’avis que son stage Accélération chez Mitacs a été le catalyseur de son parcours en entrepreneuriat. « Mitacs a joué un rôle fondamental dans l’établissement de ma relation avec Triton, et les compétences que j’y ai acquises pendant mon stage m’ont permis d’y décrocher un emploi et d’être en mesure d’obtenir des contrats par moi-même, explique-t-il. À partir de là, j’ai créé mon entreprise. »

En mai 2015, Clayton a reçu un prix pour les entrepreneurs de Mitacs, en reconnaissance de ses contributions extraordinaires au secteur. Alors que les activités de Cascadia continuent de croître, Clayton prévoit embaucher jusqu’à six employés à temps plein et offrir des services d’experts en génie océanique de haute technologie.

L’avenir est prometteur.


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Alberta Innovates Technology Futures, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, Research & Development Corporation of Newfoundland & Labrador, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, Innovation IPE, le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Saskatchewan pour leur soutien au programme Accélération.