Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2013

Faire avancer la recherche sur le cancer grâce à Globalink

C’est en raison de l'expérience positive d’un ami proche que Manish Goel a posé sa candidature au programme Globalink de Mitacs.

« J’ai été inspiré par un confrère universitaire qui a pris part au programme l’an dernier et qui fait maintenant la promotion de ce dernier en Inde, raconte Manish. J’ai eu la chance d’être sélectionné pour mener au Canada des recherches sur la leucémie infantile. »

Manish est sur le point de terminer sa dernière année d’études au baccalauréat en technologies — majeure en biotechnologie et mineure en informatique — à l’Institut indien de technologies de Guwahati.

L’expérience de Manish en matière de clonage, de bio-informatique et de programmation faisait de lui le candidat idéal pour le projet Globalink mené sous la supervision du Dr Brian Wilhelm du Département de médecine de l’Université de Montréal.

« Le laboratoire dans lequel je travaille mène des travaux de recherche sur la séquence d’ADN de la leucémie myéloïde aiguë, sur les gènes associés à la leucémie ainsi que sur l’incidence des différentes mutations de ces gènes sur la croissance des cellules. Mes recherches visent une meilleure compréhension des causes plausibles de la maladie par la détermination des mutations génétiques qui peuvent conduire au développement de la leucémie. De façon plus précise, je travaille à la validation fonctionnelle du rôle des gènes. Nous voulons mieux comprendre la maladie pour concevoir des traitements contre ce type de cancer. »

« Mes recherches sont en fait une petite partie d’une initiative beaucoup plus importante qui aidera les scientifiques à comprendre le rôle des mutations génétiques sous-jacentes à la maladie, ce qui pourrait mener à de meilleures solutions de traitements. »

Lorsque Manish retournera parmi les siens en Inde, il se concentrera sur l’achèvement de sa dernière année de baccalauréat. Il souhaite toutefois revenir au Canada pour y mener des études supérieures.

« Je prévois poursuivre ma maîtrise, et si l’on m’en donne l’occasion, j’aimerais pouvoir le faire au Canada. »

« Montréal est fantastique. Je passe mes fins de semaine à explorer la ville, à faire de la randonnée et à visiter des musées. Je profite vraiment de mon séjour ici, même s’il y fait beaucoup plus froid qu’à la maison. C’est une chose à laquelle j’ai dû m'adapter ! »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca