Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2018

Faire sonner la bonne alarme dans une USI bruyante

Coup d'oeil
La stagiaire

Archit Matta, Institut indien de technologie, Delhi

Le superviseur

Professeur Jérémie Voix, École de technologie supérieure, Titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG-EERS en technologies intra-auriculaires (CRITIAS); en collaboration avec le professeur Joseph Schlesinger du centre médical de l’Université Vanderbilt, Tennessee, É.-U

La recherche

Développement d’une oreillette « intelligente » qui filtre les alertes de moniteurs des patients des USI afin de prévenir la surexposition aux alarmes

Pour le personnel infirmier de l’unité de soins intensifs (USI) de l’Hôpital Royal Victoria de Montréal, comme pour toute USI, l’alarme du moniteur d’un patient peut être une question de vie ou de mort. Mais avec des douzaines de moniteurs qui émettent des signaux uniques, la cacophonie de bips peut être dérangeante. Comment le personnel infirmier peut-il demeurer à l’écoute des sons qui doivent le plus être entendus?

Une équipe de recherche de l’École de technologie supérieure développe présentement une solution technologique pour aider le personnel infirmier et médical à distinguer les signaux importants de l’USI : une oreillette « intelligente » pour le personnel des soins hospitaliers. Cet été, un stagiaire international de recherche de Stage de recherche Mitacs Globalink a été engagé afin d’aider à faire avancer la technologie un pas plus près d’une unité de soins près de vous.

Le stagiaire de Mitacs Archit Matta explique : « Le laboratoire de mon professeur travaille avec une entreprise locale et un professeur du Tennessee afin de développer une oreillette numérique intelligente qui capte tous les sons ambiants et filtre les signaux indésirables pour que le personnel infirmier n’entende que les alertes qui sont importantes pour leurs patients. »

Archit passe son été à développer et à tester un algorithme qui permet à l’oreillette intelligente de distinguer les différentes alarmes. Entendre que les alertes importantes empêchera le personnel infirmier d’être surexposé aux alarmes et leur permettra de porter leur attention plus précisément sur le bon signal.

Pour sa part, Archit profite d’un environnement de grande collaboration dans son laboratoire. « Je suis extrêmement chanceux et reconnaissant à Mitacs de faire partie de ce stage. Les personnes avec qui je travaille à l’ÉTS sont si talentueuses et la recherche est fascinante. Je peux aussi me voir appliquer les choses que j’ai apprises ici à l’ÉTS à mes études à la maison en Inde.

Je suis tellement reconnaissant que mon superviseur, le professeur Voix m’ait montré tous les aspects de la recherche. Par exemple, nous avons pu visiter l’Hôpital Royal Victoria et parler au personnel infirmier et médical qui utiliserait la technologie. C’est vraiment intéressant de travailler sur quelque chose qui a la possibilité d’affecter des vies. »

Avec l’appui de la recherche essentielle de l’équipe de l’ÉTS, y compris l’algorithme d’Archit, l’entreprise partenaire, EERS Global Technologies espère commercialiser un produit à court terme.


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec pour leur soutien à l’égard du Stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Stage de recherche Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba. 

De plus, Mitacs a le plaisir de travailler avec les partenaires internationaux suivants pour soutenir Globalink : Universities Australia; l’Université de São Paulo du Brésil; China Scholarship Council de Chine, Campus France, le service d’échange universitaire allemand, le secrétariat d’éducation publique et Tecnológico de Monterrey du Mexique, le ministère de l’Éducation de l’Arabie saoudite; le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ainsi que Mission universitaire de Tunisie en Amérique du Nord de la Tunisie et la Fondation ukrainienne canadienne de Taras Shevchenko.

L’étudiant et son conseiller aimeraient exprimer leur gratitude aux médecins Thierry Daloze et Thomas Schriker de l’Hôpital Royal Victoria de Montréal pour leur contribution à la recherche dans cette histoire.

Photo (gauche à droite) : Archit Matta, stagiaire de recherche Mitacs Globalink; Dr. Thierry Daloze, Hôpital Royal Victoria de Montréal; et le professeur Jérémie Voix, École de technologie supérieure.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca