Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
août 2014

Gerardo Martinez Narro rêve d’un avenir durable

Gerardo Martinez Narro imagine un avenir où le soleil, le vent et la terre sont la source de toute l’énergie nécessaire pour soutenir une économie vigoureuse en présentant un danger minimal sur l’environnement dont nous dépendons. Grâce aux stages de recherche Globalink, sa recherche avec le professeur David Ting dans le laboratoire de turbulence et d’énergie à l’Université de Winsor, en Ontario, n’est qu’un des portraits de la Terre durable que Gerardo contribue à peindre.

Étudiant de l’Institut d’études supérieures de Tamaulipas, au Mexique, Gerardo profite de la culture de recherche au Canada où le niveau d’excellence est très élevé et reçoit des directives détaillées de son équipe du laboratoire et de son professeur lorsqu’il en a besoin. Son projet porte sur l’essai du rendement thermique d’un nouveau type de panneau solaire afin d’optimiser sa capacité à produire de l’électricité. 

Gerardo rêve de travailler dans le secteur de l’énergie renouvelable et considère son expérience en recherche à Windsor comme étant une partie intégrale de ce rêve. « J’apprends des choses qui apporteront des contributions concrètes à ce monde et qui seront utiles pour les gens et les entreprises. Nous voulons tous un avenir plus durable et je suis content de pouvoir participer à cette initiative par l’entremise de ma recherche », avoue-t-il. Pour l’instant, il a l’intention de revenir au Canada pour poursuivre ses études supérieures sur la recommandation de son professeur. « Ce stage est une des meilleures choses qui puisse m’arriver; je m’estime très chanceux d’avoir pu venir au Canada grâce à Mitacs Globalink. »

Mitacs tient à remercier Industrie Canada, le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, le China Scholarship Council, le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le ministère de l’Enseignement du Royaume d’Arabie Saoudite, le Monterrey Institute of Technology and Higher Education et l’Université nationale autonome du Mexique et Sorbonne Universités pour leur soutien au programme Globalink.