Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
septembre 2015

Le comportement des automobilistes analysé dans la voie prioritaire

Le but ultime est de mieux comprendre le comportement des conducteurs et de déceler les événements qui pourraient prédire certains gestes posés par les conducteurs.

Lorsque Xiaoyang Li, stagiaire de recherche du programme Globalink, est arrivé à London, Ontario, au début d’août, il a été frappé par la pureté de l’air de la ville et la différence de circulation automobile à l’heure de pointe comparativement à sa ville de résidence. Poursuivant ses études à la Tianjin University de Chine, Xiaoyang est au Canada pour un projet de 12 semaines appelé « RoadLab » réalisé avec une équipe de chercheurs du Département des sciences informatiques de l’Université Western. 

Sous la supervision du professeur Michael Bauer, le rôle de Xiaoyang consiste à recueillir des données au moyen d’une voiture dotée d’instruments dans le but de concevoir un algorithme pour un système intelligent d’assistance au conducteur. L’algorithme sera utilisé pour faciliter le repérage de certains objets (piétons, panneaux de signalisation, feux de circulation, vélos et autres véhicules) à partir de séquences vidéo recueillies pendant que la voiture est en mouvement. Le but ultime est de mieux comprendre le comportement des conducteurs et de déceler les événements qui pourraient prédire certains gestes posés par les conducteurs.

Pour Xiaoyang, la recherche en collaboration avec un professeur canadien et une équipe d’étudiants aux cycles supérieurs a été l’une des expériences les plus enrichissantes de son stage Globalink. « Dans mon pays, je rédige surtout des documents de recherche sans vraiment effectuer de travaux pratiques, explique Xiaoyang. Cette collaboration avec le professeur Bauer et ses étudiants visant un but commun m’a donné la chance d’améliorer mon profil universitaire et, en fin de compte, ma carrière. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de l'Ontario de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Ssakatchewan et de Research Manitoba.

De plus, Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique, lle ministère de l’Éducation de l’Arabie saoudite, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Tunisie et la Mission Universitaire de Tunisie en Amerique du Nord.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca