Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
août 2015

Les communautés autochtones et les consultations commerciales au niveau international

Wendy a eu l’idée de présenter sa candidature au programme Globalink de Mitacs parce qu’elle aurait ainsi la chance de faire de la recherche dans le domaine du droit constitutionnel et des droits de la personne avec le professeur Dwight Newman. Au cours de son stage, Wendy étudie les pratiques employées par des régimes latino-américains pour mener des consultations auprès de communautés autochtones lors de discussions sur des projets concernant des infrastructures et des politiques locales dans l’optique d’un traité international protégeant les droits des Autochtones.

Wendy Ortega Pineda est déterminée à faire sa part pour créer un monde plus équitable. Étudiante en droit à l’Universidad Autónoma de Baja California du Mexique, Wendy a beaucoup appris sur les différences énormes entre les nations en ce qui a trait à l’accès aux ressources élémentaires, aux questions touchant la discrimination et à la justice pour les violations des droits de la personne. Cet été, elle enrichit davantage sa perspective mondiale en effectuant un stage de recherche de 12 semaines à l’Université de la Saskatchewan.

Wendy a eu l’idée de présenter sa candidature au programme Globalink de Mitacs parce qu’elle aurait ainsi la chance de faire de la recherche dans le domaine du droit constitutionnel et des droits de la personne avec le professeur Dwight Newman. Au cours de son stage, Wendy étudie les pratiques employées par des régimes latino-américains pour mener des consultations auprès de communautés autochtones lors de discussions sur des projets concernant des infrastructures et des politiques locales dans l’optique d’un traité international protégeant les droits des Autochtones. En comprenant mieux la façon dont les préoccupations particulières de ces groupes sont prises en compte ou contestées devant les tribunaux internationaux, les défenseurs locaux des droits de la personne sont en mesure d’établir des pratiques exemplaires pour de futurs projets. Wendy et son professeur espèrent rédiger ensemble un article sur le sujet qui sera publié au cours des prochains mois.

Pendant son séjour en Saskatchewan, Wendy a été exposée à de nouvelles idées, ce qui exacerbé son désir de corriger les erreurs du passé. Par exemple, un séminaire sur le système des pensionnats indiens du Canada lui a permis de bien comprendre les défis auxquels est confronté le peuple autochtone canadien, et de réfléchir à la façon de faire une différence dans le cas de problèmes similaires dans son pays natal. Elle espère que son expérience du programme Globalink de Mitacs lui sera utile pour faire carrière aux Nations Unies.

« Ce qui distingue le programme Globalink de Mitacs, c’est le fait qu’il s’agit d’un programme de stage complet. Je suis très contente que le Canada donne cette occasion aux Mexicains, et nous sommes très chanceux de faire partie du programme. J’ai appris beaucoup de choses, et j’ai passé un très bel été ici, en Saskatchewan. »

 


Mitacs tient à remercier Industrie Canada, les gouvernements des provinces de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan ainsi que Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique et le ministre de l’Éducation de l’Arabie saoudite.