Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
octobre 2015

L’expertise d’un stagiaire Accélération améliore la conception d’une orthèse

Coup d'oeil
Le défi

Les blessures aux genoux peuvent affecter la productivité et le bien-être des travailleurs au travail

La solution

Mettre au point une nouvelle orthèse avec assistance motorisée pour le genou

Le résultat

Des essais contribuent à améliorer la conception pour un rendement optimal

Et ensuite?

Spring Loaded commercialisera l’orthèse l’an prochain

En raison du nombre important de personnes qui occupent un poste exigeant au plan physique ou qui pratiquent des sports à impact élevé, il y a un besoin criant de produits pour les aider à se rétablir de blessures aux genoux. Spring Loaded Technology Inc. est une entreprise qui met le pied dans ce marché en plein essor en mettant au point une nouvelle orthèse novatrice pour le genou.

 Mais pendant que cette jeune entreprise de Halifax travaillait sur la conception mécanique de son orthèse, son équipe savait qu’elle avait besoin de gens possédant une expertise en kinésiologie et en réadaptation pour la mettre à l’essai. C’est là où le programme Mitacs Accélération entre en jeu. Grâce à l’expertise de deux stagiaires, Spring Loaded a été en mesure de faire avancer ses recherches à grands pas.

L’un de ces stagiaires, Tony Ingram, est physiothérapeute. Arrivant tout juste de Terre-Neuve après avoir terminé sa maîtrise en kinésiologie à l’Université Memorial, Tony possédait une connaissance approfondie de la physiologie du genou et de ses douleurs chroniques.

« À titre de physiothérapeute, j’ai vu beaucoup de produits qui n’ont pas l’objet d’essais avant leur lancement et qui, finalement, ne fonctionnaient pas », explique Tony, qui travaille maintenant sur un doctorat en neuroscience à l’Université Dalhousie. « Dans ce cas-ci, Spring Loaded avait une bonne idée d’une fonction très recherchée que personne n’avait essayé auparavant, mais l’équipe voulait mettre à l’essai son orthèse avant de la mettre à la disposition des patients — ce qui devrait toujours être la marche à suivre. »

Le concept de Spring Loaded fonctionne en emmagasinant de l’énergie lorsque l’orthèse plie et en utilisant cette énergie pour exercer une poussée lorsque la jambe du patient redevient droite, ce qui atténue la charge sur son genou. Cet été, l’équipe a eu à créer le prototype, à obtenir l’approbation éthique pour la mise à l’essai sur des êtres humains, et recruter jusqu’à 20 personnes pour mettre son concept à l’épreuve.

« Ce fut une énorme courbe d’apprentissage pour moi », affirme Tony. « Il m’a fallu venir dans un nouveau laboratoire, effectuer des travaux préparatoires, recruter des volontaires, faciliter les communications en échangeant sur un blogue au sujet du processus, régler tous les problèmes imprévus, apporter des modifications, et donner de la rétroaction aux concepteurs. C’est bon de savoir que l’industrie a apprécié mon expertise et ça m’a ouvert les yeux sur une foule de possibilités. »

« Tony nous a aidés à comprendre le véritable fonctionnement d’un concept existant », souligne Chris Cowper-Smith, président et chef de la direction de Spring Loaded. « Les résultats de son travail nous ont aidés à modifier notre produit en vue de ses futurs modèles. »

En fin de compte, le projet a été une réussite.

« Cette orthèse va aider une foule de patients en réadaptation », fait remarquer Tony. « Elle sera également utile comme appareil pour prévenir les blessures. »

« Nous prévoyons lancer l’orthèse plus tard cette année, et nous savons qu’elle suscite déjà beaucoup d’intérêt pour un large éventail d’utilisations », affirme Chris. « Par exemple, les patients qui souffrent d’une blessure à un genou ou de divers troubles neurologiques peuvent l’utiliser pour accroître leur mobilité et leur qualité de vie. Nous avons également entendu parler d’athlètes vieillissants qui veulent se maintenir au sommet de leur forme. »

Chris souligne un avantage important du programme Accélération. « Il a ouvert la porte à des spécialistes indépendants hautement qualifiés qui, autrement, n’auraient pas fait partie de notre équipe. Pour une petite entreprise en démarrage, c’est un avantage inestimable. C’est pourquoi nous sommes toujours ouverts à accueillir encore plus de stagiaires de Mitacs. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le  gouvernement de la Nouvelle-Écosse de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca