Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
janvier 2015

Où sont-ils aujourd’hui? Une ancienne stagiaire se fait l’exemple d’une nouvelle génération

À titre de chercheur postdoctoral à l’Université de Calgary, Christina Semeniuk, Ph.D., savait qu’il serait difficile de trouver du financement pour sa recherche en sciences de l’environnement. La concurrence étant très forte pour un nombre limité de subventions, Christina s’est tournée vers le programme Mitacs Accélération comme source nouvelle de financement.

Son projet Accélération, sous la supervision des professeurs Danielle Marceau et Marco Musiani, a bâti un modèle informatique pour évaluer l’impact du développement des ressources naturelles sur la population de caribous en Alberta. Ayant acquis plus de deux années d’expérience de recherche en travaillant sur ce projet, Christina a pu constater par elle-même l’environnement de travail des entreprises d’extraction de ressources.

« Le programme Accélération m’a été doublement bénéfique », explique-t-elle. « En plus de trouver un financement à long terme pour ma recherche, j’ai eu l’occasion de tisser des liens avec une entreprise partenaire. Cette expérience directe avec une entreprise n’est pas toujours accessible aux postdocs. »

Quatre ans après son stage Accélération en 2009, Christina a été embauchée comme professeure auxiliaire du Great Lakes Institute for Environmental Research de l’Université de Windsor. Elle attribue Accélération avec le fait qu’elle ait une longueur d’avance par rapport aux autres dans son domaine :

« Dans la recherche en sciences de l’environnement, il est courant que les chercheurs obtiennent du financement de diverses sources et les entreprises représentent une source très importante. Avoir de l’expérience en entreprise, comme ce que j’ai acquis grâce à mon stage Accélération, est un précieux atout lorsqu’on cherche un emploi. »

Aujourd’hui, c’est au tour de Christina d’appuyer la formation et le perfectionnement de ses étudiants et elle peut attester de la valeur du programme tant à ses étudiants qu’aux professionnels : « Les bourses comme celles offertes dans le cadre du programme Accélération nous permettent d’améliorer nos capacités. Les liens qui sont créés avec les entreprises sont utiles pour assurer le succès continu de nos étudiants en premier lieu, et ensuite le nôtre en tant que professeurs. »

Dans le cadre d’une équipe hautement collaborative dirigée par Grant Gilchrist, Ph.D., et composée de chercheurs canadiens des universités et du gouvernement, Christina et ses collègues ont récemment travaillé avec des représentants du développement des affaires de Mitacs, Justin Moores à l’Univeristé Carleton et Jillian Hatnean à l’Université de Windsor, pour obtenir du financement par l’entremise de Mitacs Accélération.  Ce soutien financier aidera deux chercheurs postdoctoraux et huit étudiants des cycles supérieurs à explorer la distribution des oiseaux marins dans l’Arctique par rapport aux activités des ressources dans la région. « Je suis très heureuse que Jillian soit le contact pour mon université. Nos collaborations ont été très productives jusqu’ici et je me réjouis à la perspective de poursuivre ma collaboration avec Mitacs à long terme. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et l’Alberta Innovates de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca