Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
août 2015

Planification du transport durable, de Wuhan à Winnipeg

Étudiante en urbanisme à la Wuhan University, Shuheng étudie la façon dont le développement du transport en métro peut influencer la migration des travailleurs dans les plus grandes villes de la Chine. Cet été, sous la supervision de sa professeure Orly Linovski à l’Université du Manitoba, Shuheng se sert de l’analyse critique pour mieux comprendre la façon dont les planificateurs en transport de Winnipeg peuvent optimiser des voies d’autobus express aménagées de manière pratique et équitable à travers la ville.

En Chine, les planificateurs des infrastructures sont souvent confrontés à des défis importants lorsqu’il s’agit de trouver des façons de favoriser des moyens de transport durables pour les millions de travailleurs qui doivent se déplacer entre les quartiers résidentiels et les secteurs commerciaux du pays. La ville de Winnipeg, au Canada, donne cet été à la stagiaire de recherche chinoise Shuheng Zhu un aperçu particulier des complexités de la planification du transport en commun, mais à une échelle beaucoup plus petite.

Étudiante en urbanisme à la Wuhan University, Shuheng étudie la façon dont le développement du transport en métro peut influencer la migration des travailleurs dans les plus grandes villes de la Chine. Cet été, sous la supervision de sa professeure Orly Linovski à l’Université du Manitoba, Shuheng se sert de l’analyse critique pour mieux comprendre la façon dont les planificateurs en transport de Winnipeg peuvent optimiser des voies d’autobus express aménagées de manière pratique et équitable à travers la ville. Les services d’autobus express représentent souvent une solution peu coûteuse comparativement aux réseaux de métro et de train léger dans les régions qui ne peuvent absorber les coûts de construction et d’exploitation compte tenu de l’infrastructure en place ou du financement disponible. En prenant en considération des facteurs comme l’emplacement des arrêts d’autobus, les utilisations actuelles des terrains, les contraintes imposées par les sites et l’aménagement futur le long de la voie proposée, les planificateurs de Winnipeg peuvent s’assurer que l’itinéraire de l’autobus express est une option de transport pratique et souhaitable pour les quartiers, anciens et nouveaux, de la ville.

Shuheng profite de l’occasion pour apprendre de nouvelles méthodes de recherche et pour mieux comprendre le milieu de la recherche au Canada.

« Je vais continuer de collaborer avec ma professeure à mon retour en Chine à la fin de l’été », affirme-t-elle. « Mais je songe également à revenir au Canada pour poursuivre mes études supérieures. Les possibilités sont si nombreuses ici et il y a beaucoup de bonnes écoles que je pourrais fréquenter! »

Pour le moment, Shuheng en profite pour découvrir les panoramas de Winnipeg et du Centre du Canada. Mais étant une étudiante en urbanisme dans l’âme, elle est impatiente de faire l’essai des derniers concepts d’urbanisme durable lors d’un prochain voyage. « Quelques-uns d’entre nous iront bientôt à Montréal. J’espère rencontrer les autres stagiaires du programme Globalink qui séjournent dans les universités ici, mais j’ai surtout hâte d’essayer le réseau de bicyclettes publiques libre-service! » 

 


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le Research Manitoba de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec et du gouvernement de la Saskatchewan.

Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique et le ministre de l’Éducation de l’Arabie saoudite.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca