Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juil 2013

Profil de professeur : Professeure Bozena Kaminska – Université Simon Fraser

Les recherches de la Dre Bozena Kaminska ont toujours été orientées vers le développement d’applications industrielles et sur leur usage dans le monde réel.

Originaire de Pologne, la Dre Kaminska a immigré au Canada en 1986 avant d’occuper pendant 14 ans un poste de professeure à l’école Polytechnique de Montréal. Elle a ensuite vécu pendant quelques années aux États-Unis, où elle a fondé l’entreprise OPMAXX.  Après avoir vendu l’entreprise, elle est revenue s’établir au Canada où elle a obtenu une chaire de recherche canadienne de niveau 1. La Dre Kaminska occupe depuis 2005 un poste à l’École des sciences du génie de l’Université Simon Fraser.

La Dre Kaminska est d’avis que le programme Mitacs-Accélération est un outil idéal pour assurer l’avancement de ses recherches et leur application en milieu industriel.

« J’ai supervisé de nombreux stages Mitacs-Accélération, plus que je ne peux me rappeler, en fait. Il s’agit d’un programme qui m’a beaucoup aidé à concevoir de nouvelles applications industrielles pour mes recherches, tout en tissant des liens avec des partenaires de l’industrie. »

Les recherches de la professeure Kaminska portent sur les réseaux de capteurs sans fil, les biocapteurs, les appareils médicaux, les nanostructures et les systèmes d’énergies nouvelles. Son plus récent projet Mitacs-Accélération, qui regroupe quatre stagiaires de l’Université Simon Fraser, vise à développer une nouvelle génération de piles photovoltaïques à base de polymères, ainsi que des appareils servant au stockage d’énergie en collaboration avec BC Hydro. Plus minces et plus légères, les nouvelles piles devraient permettre d’alimenter tant les petits appareils courants que les grands édifices conçus pour tirer parti de l’énergie solaire. De plus, le coût de fabrication de ces piles est beaucoup moins élevé que celui des piles traditionnelles faites à base de silicone.     

Au cours de stages antérieurs, la Dre Kaminska a aussi supervisé les recherches d’étudiants ayant contribué à la mise au point d’appareils de détection précoce des maladies du cœur, ainsi qu’à la miniaturisation des capteurs utilisés dans les diagnostics médicaux.

« Mitacs facilite la mise en application industrielle de la recherche. Effectuer des recherches en collaboration avec des partenaires de l’industrie est beaucoup plus attrayants pour moi que de mener des travaux en contexte purement universitaire. Cette façon de faire rend les choses plus vraies. Par ailleurs, ces projets conjoints sont très avantageux pour le cheminement d’études des stagiaires, car ils sont exposés au monde réel. Il s’agit de recherche appliquée, tournée vers des résultats tangibles, plutôt que vers des applications vagues et générales. »

La Dre Kaminska précise également que le financement conjoint entre Mitacs et ses partenaires de l’industrie constitue un pôle d’attraction majeur pour les chercheurs.

« Comme il est très difficile de financer les recherches des étudiants des cycles supérieurs, le financement conjoint offert par Mitacs et ses partenaires industriels constitue un énorme avantage. En sachant que Mitacs défraie la moitié des coûts, les entreprises sont plus enclines à se lancer dans des projets de recherche. De plus, le processus d’approbation des projets est beaucoup plus rapide que ceux de la plupart des autres programmes de soutien à la recherche. »

« Sans le soutien financier de Mitacs et les divers partenariats industriels auxquels j'ai participé, je n’aurais pas pu approfondir à ce point mes recherches. J’ai fait part de l’existence de ce programme à mes collègues et plusieurs d’entre eux ont pu saisir la chance de faire avancer leurs travaux de recherche. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca