Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
octobre 2014

Quang Ong choisit une expérience au Canada

Quang Ong aime comprendre de quelle façon de minuscules variables peuvent expliquer un tableau d’ensemble, par exemple, comment une simple pomme a mené à la découverte du phénomène de la gravité. C’est sa passion pour la résolution de problèmes complexes qui a poussé Quang à poser sa candidature au stage de recherche Globalink cet été en vue de travailler avec le professeur Sean Myles au Département des sciences végétales et animales de l’Université Dalhousie.

À titre d’étudiant en biologie computationnelle à l’Université nationale du Vietnman, à Hô Chi Minh-Ville, Quang a passé son été à étudier les gènes et les traits uniques d’une variété de pommes et raisins dans un des plus grands vergers destinés à la recherche du Canada, soit l’Apple Biodiversity Collection, à Kentville, en Nouvelle-Écosse. Les chercheurs au verger apprennent comment de simples modifications apportées à un gène peuvent avoir une incidence sur les caractéristiques du fruit, par exemple la texture, la saveur et la résistance aux conditions météorologiques. Ces renseignements peuvent aider les fruiticulteurs canadiens à cultiver et à vendre de meilleures cultures, et ce, malgré le climat et les conditions du sol uniques de la Nouvelle-Écosse. Quang a profité de cette occasion pour diversifier ses connaissances de la génétique dans l’espoir qu’un jour, il puisse mener une recherche sur les causes et les facteurs qui ont provoqué le cancer chez les humains.

Lorsqu’ils n’étaient pas au verger, Quang et ses collègues du stage de recherche Globalink ont pu rencontrer des gens d’affaires locaux d’Halifax, et suivre des ateliers de perfectionnement professionnel offerts dans le cadre du programme Mitacs Étapes. « J’ai vraiment pris conscience de la solide relation qui existe entre les chercheurs et les entreprises en Nouvelle-Écosse. Je suis vraiment content que Mitacs nous ait mis en relation avec l’industrie au Canada et nous ait permis de voir comment notre recherche pourrait être mise en pratique dans des conditions réelles, » déclare-t-il. Bien que son stage se soit terminé en juillet, Quang espère revenir pour poursuivre ses études de cycles supérieurs dans un avenir proche. Il a précisé : « Je me suis senti très à l’aise. Le Canada est un pays magnifique. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du governement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca