Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
décembre 2014

Teledyne DALSA tire profit des bourses Mitacs pour s’assurer une longueur d’avance dans le secteur de la haute technologie

« Notre partenariat avec le programme Mitacs Accélération Québec nous aide à atteindre les objectifs que nous nous étions fixés dès le début de notre projet de R-D », déclare Marc Faucher, directeur de développement de solutions de produits à Teledyne DALSA, à Montréal.

Teledyne DALSA est un fabricant canadien de composantes électroniques d’imagerie spécialisées comptant des bureaux à Montréal. L’entreprise est un chef de file de détecteurs thermiques (infrarouge) utilisés pour les satellites, la surveillance et les applications médicales, des secteurs nécessitant des investissements considérables de recherche et développement de la part du gouvernement et de l’industrie.

À mesure que l’entreprise cherchait à investir dans le type de R-D qui lui permettrait de se positionner à l’avant-garde dans le domaine de la technologie, elle avait compris que des investissements plus importants que ce qui avait été initialement prévu étaient de rigueur. « Nous avions réalisé que ce qu’il nous manquait pour le projet, c’était des personnes ressources avec de riches parcours et de l’expérience diverse. Nous avons cherché à nous associer avec des universités pour pouvoir développer notre nouvelle technologie plus rapidement », a expliqué M. Faucher.

Après avoir contacté des professeurs de l’Université de Sherbrooke et de l’École Polytechnique de Montréal, Teledyne a rencontré Jesse Vincent-Herscovici, responsable principal des comptes stratégiques, pour préparer une demande de financement d’un projet de recherche d’envergure évalué à près de 1,7 million de dollars. L’entreprise a versé une contrepartie financière égale pour accueillir 15 stagiaires de deux universités qui travailleraient sur le développement de technologies infrarouges pour les plus récents produits de Teledyne. Ces technologies pourraient servir dans les composantes de caméras très haute définition pour la photographie de la faune ainsi que les systèmes de sécurité de technologie avancée ou les télescopes spatiaux.

Le projet de grappe qui s’échelonnera sur quatre ans, et qui est prévu prendre fin en 2016, connaît déjà un immense succès après la première phase. Un prototype d’imagerie a été mis au point et deux stagiaires ont été embauchés à temps plein. Deux stagiaires supplémentaires ont été ajoutés au projet.

 


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement du Quebec de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca