Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
décembre 2016

Un mathématicien combat le gaspillage d’eau avec des gicleurs robotiques

Coup d'oeil
L'equipe

Yile Zhang, chercheur postdoctoral à la faculté des sciences mathématiques et statistiques de l’Université de l’Alberta; supervisé par le professeur Yau Shu Wong

Le defi

Les gicleurs dans les grands champs peuvent gaspiller jusqu’à 50 pour cent d’eau par temps venteux

La solution

Élaborer un algorithme pour programmer les gicleurs à résister aux temps venteux

Le résultat

Gicleurs robotiques qui sont jusqu’à 200 pour cent plus efficace

Et ensuite?

Breveter la technologie et développer un nouveau logiciel pour les systèmes actuels

Nous avons tous été témoins du gicleur d’un voisin qui arrose inutilement le trottoir. Bien que l’impact peut sembler petit, pour les ligues professionnelles de sports et les agriculteurs, chaque goutte d’eau peut représenter des millions de dollars de perdus dans leurs champs.

C’est là qu’InteliRain entre en jeu. L’entreprise albertaine en démarrage aspire à solutionner le cas des gicleurs extérieurs qui gaspillent de l’eau à cause d’une mauvaise conception. Les systèmes de gicleurs intelligents de l’entreprise n’arrosent que le gazon ou les champs, tout en évitant les trottoirs.

Toutefois, lorsque le PDG d’InteliRain, Cam Cote a réalisé que le vent contrecarrait l’efficacité de ses gicleurs, il s’est tourné vers le mathématicien Yile Zhang de l’Université de l’Alberta pour développer une solution innovatrice à l’aide d’un stage Mitacs.

Chargé du défi, Yile a entrepris d’élaborer une équation mathématique qui pourrait diriger un ordinateur dans l’embout du gicleur pour ajuster le jet afin de tenir compte des temps venteux. Lorsqu’il commença, Yile a découvert qu’aucune recherche n’existait sur laquelle il pouvait modeler l’invention. Il a donc élaboré une solution à partir de rien.

Après plusieurs tests, de nouveaux gicleurs robotiques ont été élaborés qui peuvent ajuster les patrons de jets afin de tenir compte des vents forts et de distribuer l’eau plus également sur la pelouse, afin d’assurer une pelouse de haute qualité. Cette invention accroît l’efficacité jusqu’à 200 pour cent! Et les gicleurs prennent moins de temps à installer, ce qui économisera du temps et de l’argent pour les clients d’InteliRain.

L’invention a contribué à la création de nouveaux gicleurs robotiques que l’entreprise mettra bientôt sur le marché avec une ligue sportive professionnelle. InteliRain a aussi demandé un brevet pour la technologie.

Le PDG d’InteliRain, Cam Cote dit que le projet démontre le potentiel de collaborer avec des chercheurs universitaires.

« C’était une bonne occasion pour nous, comme petite entreprise albertaine, de travailler avec des personnes passionnées, connaissantes qui ont une énorme expertise. Mitacs a rendu cette collaboration accessible pour nous. C’était la première que nous travaillions avec l’Université de l’Alberta, et nous ne pourrions être plus heureux. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et d’Alberta Innovates de leur soutien à l’égard du stage de recherche Accélération dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Accélération reçoit également le soutien , du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca