Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
novembre 2012

Un projet novateur d'accroissement de l'efficacité énergétique

Même si AV Nackawic fut le premier producteur canadien de pâte Kraft à s’être converti au procédé avantageux de préhydrolise, le manque de ressources provoqué par le ralentissement économique des dernières années a causé des difficultés à l’entreprise. La hausse rapide de ses coûts d’énergie a porté au premier plan l’importance de l’efficacité énergétique au sein de l’usine de pâte à papier. C’est pour cette raison qu’Av Nackawic a eu recours à l’expertise de Rohan Bandekar, un étudiant diplômé du Département de génie chimique de l’Université du Nouveau-Brunswick, à qui elle a confié la tâche de trouver une solution au défi énergétique majeur qu'affrontait l'usine.

Pour Rohan, le problème d’efficacité énergétique d’AV Nackawic représentait l'occasion idéale d'acquérir une compréhension pratique des procédés industriels, une dimension qui manquait à ses études universitaires. En relevant le défi de régler le problème du dispositif de récupération de chaleur d’AV Nackawic, Rohan a fait appel à toutes les connaissances qu’il avait acquises à l’université et les a mises en œuvre dans le but de transformer ces notions parfois abstraites en résultats bien concrets.

Avec l'assistance de sa superviseure Carolyn Drost, ingénieure principale des procédés de fabrication chez Av Nackawic, Rohan est parvenu à résoudre les problèmes de procédés qui empêchaient le système de récupération d'énergie de l'usine de fonctionner de manière optimale sur le plan de l’efficacité énergétique. Le succès des travaux de Rohan a permis à AV Nackawic de réaliser des économies annuelles d’environ 40 000 $. L’entreprise s’est montrée si impressionnée par l’expertise et le dynamisme de Rohan qu’elle lui a offert un poste d'ingénieur junior des procédés de fabrication, s’adjoignant ainsi les services d’un employé vaillant, compétent et passionné par son champ d’activités. « Rohan a accompli toutes ses tâches avec motivation et enthousiasme, a commenté Carolyn Drost, et les résultats positifs de son projet ont fait une différence pour tout le monde. »

Le stage de Rohan s’est révélé très bénéfique pour lui. Il lui a permis d’acquérir une expérience de travail concrète en entreprise,  en plus d’améliorer sa capacité à parler devant un public et d’enrichir sa connaissance de la culture professionnelle du Canada. « Le stage Accélération de Mitacs offre aux étudiants une occasion unique de se détacher du milieu universitaire et de faire leurs premiers pas dans la réalité de l’industrie », explique Rohan, qui recommande fortement aux autres étudiants de profiter des occasions de recherche offertes par le programme Accélération.