Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
Septembre 2019

Une équipe de recherche en performance sportive repêche du talent international pour un lancement commercial

Coup d'oeil
Le stagiaire

Shengjie Xiu, Université Sun Yat-sen, Chine

Le superviseur

Professeur Hossein Rouhani, Laboratoire de biomécanique et de contrôle neuromusculaire de l’Université de l'Alberta

La recherche

Développer un système intégré d’analyse de sportifs en utilisant des capteurs portables ainsi que des lunettes 3D de réalité augmentée

Shengjie Xiu, un étudiant de premier cycle de 20 ans de la Chine, a passé son été à travailler dans le laboratoire de biomécanique et de contrôle neuromusculaire du professeur Hossein Rouhani à l’Université de l'Alberta. Il a été chargé d'aider à développer une application logicielle personnalisée conçue afin de se connecter à une paire de lunettes de réalité augmentée (RA) ainsi qu’à des capteurs de rétroaction biologique qui aident les sportifs à évaluer leur performance.

Un laboratoire de recherche à Edmonton tire parti du talent international afin d’aider à faire passer leurs solutions de haute technologie pour les sportifs du laboratoire au terrain de football. 

Shengjie Xiu, un étudiant de premier cycle de 20 ans de la Chine, a passé son été à travailler dans le laboratoire de biomécanique et de contrôle neuromusculaire du professeur Hossein Rouhani à l’Université de l'Alberta. Il a été chargé d'aider à développer une application logicielle personnalisée conçue afin de se connecter à une paire de lunettes de réalité augmentée (RA) ainsi qu’à des capteurs de rétroaction biologique qui aident les sportifs à évaluer leur performance.

« Normalement, l’évaluation de la performance d’un sportif afin de l’aider à améliorer ou à éviter des blessures est basée sur les observations de l’entraîneur. Mais l’évaluation peut être subjective et ne peut pas refléter les petits changements du schéma de mouvements du sportif qui pourraient faire une différence, » affirme le professeur Rouhani. La recherche de l’Université de l’Alberta est le chaînon manquant entre les technologies portables créées à des fins de divertissement et celles développées à des fins cliniques ou professionnelles.

« Nous avons de la difficulté à évaluer la majorité des activités sportives dans des laboratoires conventionnels de capture de mouvement. Les technologies portables nous créent une opportunité d’évaluer la performance sportive sur le terrain, et d’enregistrer la performance réelle et naturelle des sportifs. Le fait de pouvoir ce faire pourrait contribuer grandement à la mise au premier plan du Canada en ce qui concerne la formation et l’évaluation sportives. »

Le professeur Rouhani espère commercialiser bientôt la recherche pour l’utilisation par les joueurs de hockey, ainsi que pour les joueurs de football universitaire l’année prochaine, tout en développant ses applications pour plusieurs autres sports.

Le logiciel que Shengjie est en train de développer relie ensemble tout le système de capteurs et de lunettes pour que les entraîneurs, le personnel médical ou les sportifs eux-mêmes puissent utiliser les informations afin de mieux performer ou de réduire le risque de blessure.

Shengjie est ravi de collaborer avec des chercheurs canadiens d’une façon qui lui permet de développer et d’utiliser ses compétences en programmation. « Les chercheurs au Canada sont ouverts et enthousiastes, » dit-il. « Les membres de mon laboratoire ont des parcours universitaires divers, et ils m’ont accueilli chaleureusement comme nouveau partenaire, et ils m’ont également aidé à m’adapter à la recherche au Canada. »

Ayant collaboré avec succès cet été, l’équipe espère déployer le système d’évaluation des sportifs au sein de l’équipe de football de l’Université de l’Alberta le printemps prochain.

_____________________________________________________________________________________

 

Remerciements Globalink – été 2019

Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada ainsi que le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba et le gouvernement du Québec pour leur soutien au programme Stage de recherche Mitacs Globalink. De plus, Mitacs a le plaisir de travailler avec les partenaires internationaux suivants pour soutenir Globalink : Universities Australia; China Scholarship Council, Campus France, le service d’échange universitaire allemand, le secrétariat d’éducation publique du Mexique, Tecnológico de Monterrey et l’Université nationale autonome du Mexique et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Tunisie et Mission universitaire de Tunisie en Amérique du Nord.