Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
octobre 2015

Une jeune entreprise médicale de Calgary fait appel aux talents d’un chercheur par l’entremise de Mitacs

Coup d'oeil
Le défi

Les troubles du sommeil reliés à la respiration contribuent à des problèmes de santé plus graves comme la dépression et les maladies du cœur

La solution

Mettre au point des dispositifs pour diagnostiquer les patients à la maison

Le résultat

Création d’un nouveau dispositif diagnostique non invasif

Et ensuite?

Un stagiaire a été embauché et Zephyr Sleep Technologies accède à de nouveaux marchés

La plupart des gens savent ce que c’est que de se réveiller le matin fatigués et endormis. Mais pour ceux qui souffrent d’un trouble du sommeil lié à la respiration, ces épisodes récurrents de sommeil inadéquat peuvent causer la dépression, le diabète ou même des maladies du cœur. Malgré cela, de nombreux patients éprouvant des problèmes avec la qualité de leur sommeil ne sollicitent pas de diagnostic médical, mais lorsqu’ils le font, le diagnostic et le traitement peuvent représenter un processus ardu qui est perturbateur, inconfortable et malcommode.

La plupart des gens savent ce que c’est que de se réveiller le matin fatigués et endormis. Mais pour ceux qui souffrent d’un trouble du sommeil lié à la respiration, ces épisodes récurrents de sommeil inadéquat peuvent causer la dépression, le diabète ou même des maladies du cœur. Malgré cela, de nombreux patients éprouvant des problèmes avec la qualité de leur sommeil ne sollicitent pas de diagnostic médical, mais lorsqu’ils le font, le diagnostic et le traitement peuvent représenter un processus ardu qui est perturbateur, inconfortable et malcommode.

C’est ici qu’entre en scène Zephyr Sleep Technologies. Cette entreprise médicale en démarrage de Calgary met au point des dispositifs qui aident les médecins à orienter leurs patients vers le traitement optimum pour leurs troubles du sommeil liés à la respiration. L’entreprise s’est d’abord concentrée sur l’apnée obstructive du sommeil afin d’offrir un test permettant de choisir de façon précise les patients qui peuvent être traités au moyen d’un dispositif oral. Aujourd’hui, les efforts déployés par l’équipe de recherche et de développement ont pour but de mettre au point des outils et des techniques pour faciliter le diagnostic et le traitement d’un trouble très souvent mal compris appelé le « syndrome de résistance des voies aériennes supérieures » (SRVAS), un trouble dont les symptômes peuvent s’apparenter à ceux de l’apnée du sommeil.

Cependant, c’est l’expertise de deux stagiaires du programme Mitacs Accélération de l’Université de Calgary qui a permis à Zephyr de lancer rapidement des produits dans le marché naissant du SRVAS.

Très tôt dans la mise au point de ses outils pour le SRVAS, l’entreprise a constaté qu’elle devait faire appel à l’expertise d’un chercheur ayant une bonne connaissance de l’acoustique et du traitement du son. Après qu’un représentant local du Développement des affaires lui ait présenté les programmes de Mitacs, l’entreprise a été jumelée à Ali Zareian, un étudiant au doctorat du Département de génie mécanique et manufacturier de l’Université de Calgary.

Sous la supervision du professeur Qiao Sun, Ali a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe de R-D de Zephyr en vue de définir les méthodes nécessaires pour mettre au point un dispositif non invasif facilitant le diagnostic et le traitement à domicile du SRVAS. La durée du stage initial d’Ali a été allongée, passant de 4 à 8 mois, pour qu’il puisse assumer des responsabilités supplémentaires et travailler en collaboration avec un autre stagiaire Mitacs lorsque la portée du projet a été élargie. Zephyr a constaté l’importance des compétences d’Ali au sein de son équipe de recherche et l’a ensuite embauché pour qu’il continue de diriger à temps plein les travaux dans le cadre de ce projet.

Pour Sabina Bruehlmann, directrice de la technologie et des opérations de Zephyr, la valeur de cette collaboration était évidente.

« Pour une petite entreprise comme la nôtre, le programme Mitacs Accélération a joué un rôle clé dans le recours à des compétences spécialisées. Depuis qu’il s’est joint à Zephyr, Ali est devenu un leader dans notre équipe de R-D, et sa recherche a permis à l’entreprise de créer des produits qui, nous l’espérons, soulageront de nombreux patients et qui auront pour effet de doubler le marché que nous visions. »

L’entreprise apprécie le programme à un point tel qu’elle prévoit accueillir un autre stagiaire Mitacs Accélération au cours des prochains mois et cette fois-ci, Ali agira à titre de superviseur sur place. « Pour nous, ce fut une décision facile de faire appel à Mitacs pour ce futur projet », souligne Sabina. « La mission de Mitacs est de fournir l’aide dont les entreprises ont besoin pour continuellement innover, et l’organisme simplifie et accélère le processus de demande de subvention pour ce genre de recherche. Nous savons que nous aurons accès à l’expertise dont notre entreprise a besoin pour poursuivre sa croissance. »

 


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, le Programme de stages en recherche et développement industrielle des Réseaux de centres d’excellence, le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Alberta Innovates Technology Futures, Research Manitoba et la Research & Development Corporation de Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que les gouvernements de la Colombie-Britannique, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan de leur soutien à l’égard du programme Mitacs Accélération.