Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
Octobre 2022

Une jeune entreprise novatrice de Québec aidera à mettre en marché des vaccins plus rapidement

Coup d'oeil
L'équipe

Juliette Champeil, cofondatrice et cheffe de la direction et ses collègues d’Ivano Bioscience

Le défi

Mettre en marché des vaccins plus rapidement en accélérant le processus d’évaluation de leur efficacité

La solution

Trousses d’essai de laboratoire prêtes à l’emploi préchargées avec des cellules artificielles et des virus mises au point par des techniques biologiques

Le résultat

L’entreprise s’attend à lancer un produit commercial pour tester de nouveaux vaccins contre la COVID-19 tôt l’an prochain tout en contribuant au développement de vaccins contre le VIH, le Zika et la dengue

Juliette Champeil écourte le délai de mise en marché des vaccins par de grandes pharmaceutiques en leur offrant un moyen sûr, plus facile et plus rapide d’évaluer leurs produits.

Présentement inscrite au doctorat en génie chimique à l’Université Laval, Juliette Champeil est aussi cofondatrice et cheffe de la direction de sa jeune entreprise en génie biomédical, Ivano Bioscience. L’entreprise propose une innovation révolutionnaire : des trousses d’essai de laboratoire prêtes à l’emploi qui sont préchargées avec des cellules artificielles et des virus conçus pour reproduire la vie réelle. Les trousses d’essai accélèrent le processus pour tester de nouveaux vaccins afin de les mettre en marché plus rapidement. 

Solution rapide 

« À l’heure actuelle, lorsque des scientifiques veulent évaluer l’efficacité de vaccins, il faut déceler la présence d’anticorps neutralisants dans le sang des personnes vaccinées, » explique Juliette Champeil. « Pour ce faire, ils sont obligés de se servir de cellules et de virus vivants. Ils doivent donc porter de l’équipement de protection exceptionnel et travailler dans des établissements biosécuritaires à la fine pointe de la technologie. » L’approche actuelle à l’égard des essais est très laborieuse puisqu’il faut compter de quatre à dix jours avant de recevoir un résultat. 

« Nous remplaçons ces cultures de cellules vivantes et ces virus par des structures artificielles plus sûres que nous concevons pour imiter avec précision l’interaction qui se produit au cours d’une infection virale », ajoute-t-elle, soulignant que cette nouvelle approche permet de réaliser un test en quatre étapes faciles et d’obtenir des résultats en quatre heures seulement. 

Qualité et avantage 

La qualité des résultats obtenus à l’aide de la trousse de test de l’entreprise — appelée AbVenger, abréviation anglaise d’« antibody avenger » ou « justicier des anticorps » — est comparable à celle des méthodes actuelles, et les trousses elles-mêmes peuvent être utilisées dans le cadre d’un processus manuel ou intégré à un processus de travail automatisé. Sans danger pour tous les types d’environnements de laboratoire, ces trousses permettent d’analyser jusqu’à 96 échantillons à la fois et de déceler la présence d’anticorps neutralisants. Les trousses se composent de petits tubes préchargés avec le virus artificiel et d’une plaque de puits préchargée avec des cellules artificielles. 

Prochaines étapes 

L’entreprise concentre actuellement ses efforts sur la mise au point de trousses de test pour les vaccins contre la COVID-19, y compris ses variants, et prévoit de lancer un produit commercial au début de l’année prochaine. D’autres trousses contribueront à la mise au point de vaccins contre le VIH, le Zika et la dengue, alors que l’entreprise poursuit son plan de croissance audacieux afin de compter un effectif de 32 personnes et d’enregistrer des recettes brutes de 20 millions de dollars d’ici cinq ans. 

« La pandémie nous a démontré qu’il y avait un besoin non satisfait dans le déploiement des vaccins », souligne Juliette Champeil, qui fait également remarquer que le marché des vaccins connaît une croissance annuelle de 10 % et devrait atteindre 150 milliards de dollars en 2026. « L’industrie a vraiment été en mesure de passer à la vitesse supérieure pour resserrer le processus, mais il reste encore des étapes qui peuvent être écourtées davantage, et notre produit permettra de le faire. » 

Visibilité internationale et commercialisation 

Le programme Accélération Entrepreneur de Mitacs a aidé l’équipe d’Ivano Bioscience dans son processus de commercialisation. 

« Grâce à Mitacs, nous avons pu effectuer deux missions commerciales aux États-Unis, et toutes deux ont eu une incidence importante sur notre entreprise en confirmant l’intérêt à l’égard de notre produit et en nous permettant de jeter les fondations de futurs partenariats », souligne la chercheuse. « Le soutien de Mitacs sera également inestimable étant donné que nous commercialiserons notre produit plus rapidement, qui, en retour, aidera à améliorer la qualité de vie de tous. »