Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0
juin 2015

Une stagiaire en génie biomédical marie réadaptation, robotique et médias sociaux

Laura Jaquez étudie en génie mécatronique à l’Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey, au Mexique. Elle n’avait jamais songé à faire de la recherche à l’étranger avant qu’un de ses amis lui parle des stages de recherche Mitacs Globalink.

Il avait présenté sa demande l’année précédente et réalisé un projet de recherche à Montréal.

Se fiant aux renseignements pratiques fournis par son ami, Laura a décidé de soumettre une demande. Elle a été affectée à un projet supervisé par Mike Van der Loos du Département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Laura travaille au laboratoire CARIS, où l’on effectue de la recherche expérimentale dans le but de faire progresser la science des interactions humain-robot.

Le projet de Laura concerne les personnes atteintes d’hémiplégie à la suite d’un accident vasculaire cérébral ou autre trouble neurologique. Elle travaille en étroite collaboration avec une équipe diversifiée de professeurs, de chercheurs postdoctoraux et d’étudiants des cycles supérieurs qui se spécialisent en génie mécanique, électrique et biomédical, en ingénierie des systèmes et en sciences informatiques. Laura et ses collègues chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique intègrent des fonctions assistées par robot et des jeux de médias sociaux aux exercices de réadaptation. Cette intégration a pour effet de créer pour les patients une expérience agréable et enrichissante, tout en permettant de suivre leurs progrès dans le confort de leur foyer.

« Les patients ne sont pas très motivés par les exercices traditionnels », explique Laura. « Grâce à ce projet, nous pouvons effectuer un suivi auprès des patients pour voir s’ils sont plus motivés à poursuivre leur réadaptation au moyen de jeux de médias sociaux. »

Lorsqu’elle ne fait pas de la recherche, Laura profite des installations de plein air qu’offre la ville de Vancouver. « Je pense que je suis amoureuse de cette ville. Je suis ici depuis quatre semaines et j’ai déjà visité plusieurs plages, essayé la planche à bras dans le parc Vanier, et fait de la randonnée dans le Grouse Grind. »

Laura s’est également bien adaptée à son nouvel environnement de recherche :  « J’apprends des choses nouvelles tous les jours. Les méthodes de travail sont différentes de celles que j’employais au Mexique et c’est difficile, mais je bénéficie d’un excellent soutien de la part de l’équipe pour m’aider à atteindre mes objectifs. Je suis si reconnaissante de travailler dans un tel environnement, et le niveau d’expertise de mes collègues de laboratoire a influencé mes points de vue et mes méthodes de travail. »

Son séjour au Canada lui a aussi fait découvrir de nouvelles possibilités d’avenir :  « Le Canada est très avant-gardiste dans son approche à l’égard de la recherche. Avant mon arrivée ici, je pensais intégrer le marché du travail. Maintenant, je songe à poursuivre des études supérieures, plus particulièrement au Canada. »


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique de leur soutien à l’égard du stage de recherche Globalink dans cet article. À l’échelle du Canada, le programme Globalink reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île du Prince Édouard, du gouvernement du Québec, du gouvernement de la Saskatchewan et de Research Manitoba.

Mitacs est fier de collaborer avec des partenaires internationaux pour appuyer le programme Globalink, notamment le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior du Brésil, le China Scholarship Council, Campus France, le ministère du Développement des ressources humaines de l’Inde, l’Institut technologique d’études supérieures de Monterrey du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique et le ministre de l’Éducation de l’Arabie Saoudite.


Êtes-vous confronté à un défi d’affaires qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche? Si tel est le cas, contactez Mitacs aujourd’hui pour discuter des opportunités de partenariat : BD@mitacs.ca