16 000 +

projets de recherche et d’innovation financés

858 +

millions de dollars investis au cours des 10 dernières années

250 M$

investis en 2019-2020

33 000

chercheurs dans notre réseau

6 000 +

entreprises partenaires

117

partenaires postsecondaires

6 000 +

stages de recherche internationale

1 450 +

cours de perfectionnement professionnel

22 000 +

participants aux formations
Benoit Pelletier
Benoit Pelletier
Article

Dans la course aux talents,

les entreprises doivent

se mondialiser

Points clés

  • Trouver et recruter les meilleurs talents, au Canada et à l’étranger, est essentiel pour les entreprises canadiennes qui souhaitent réussir.
  • Le recrutement des meilleurs candidats peut donner lieu à des relations profitables pour toutes les parties prenantes, stimuler la croissance des entreprises et créer des emplois.
  • Mitacs aide les entreprises canadiennes à trouver des chercheurs qualifiés en offrant une solution complète qui met les entreprises en contact avec des étudiants des cycles supérieurs et des chercheurs postdoctoraux.
     

Sur le marché mondial actuel, le talent définit le succès. Créer des liens avec les bons talents au bon moment est essentiel pour juger de l’avenir d’une entreprise ou déterminer si elle a même un avenir. L’évolution constante de notre monde et la demande croissante à l’égard de compétences pointues appellent les entreprises au Canada à élargir leurs efforts de sensibilisation et de recrutement pour trouver les meilleurs talents.

Les entreprises avant-gardistes doivent élargir leur spectre afin de recruter les talents nécessaires pour être innovatrices et concurrentielles. Nous avons tous deux été témoins de la façon dont la stratégie de recrutement mondial peut avoir une incidence sur les entreprises canadiennes les plus prometteuses et leur effectif. Du côté des dirigeants d’entreprises, l’objectif consiste à recruter les candidats possédant les compétences et les aptitudes spécialisées nécessaires pour faire passer leur organisation au niveau supérieur. Quant au Canada, sa mission est de créer des emplois bien rémunérés, de favoriser la prospérité et de renforcer les collectivités.

La capacité de connecter avec les meilleurs talents au bon moment joue un rôle critique dans le succès futur d’une entreprise

Avoir un partenaire pour combler l’écart et trouver ces talents constitue évidemment un solide atout. C’est le but que Mitacs s’est fixé avec les entreprises au Canada. Cet organisme sans but lucratif propose un modèle d’innovation collaborative aux chefs de file de l’industrie. Grâce à ce modèle, ces derniers s’associent à des chercheurs universitaires qui peuvent les aider à surmonter les défis en recherche et développement (R-D) auxquels ils sont confrontés.

C’est ce que fait Mitacs avec Ciena, une entreprise internationale spécialisée dans les systèmes, services et logiciels pour les réseaux, dont les centres de R-D sont situés à Ottawa, Montréal et Québec. Dans le cadre du programme de stage de Mitacs, Ciena entre en contact avec de jeunes talents au début de leur carrière postsecondaire. Grâce au stage, l’étudiant acquiert de l’expérience universitaire et professionnelle concrète. Après leur stage, de nombreux diplômés se voient offrir un emploi à temps plein à Ciena.

Mitacs s’occupe également de 400 stagiaires dans le cadre de plusieurs projets ENCQOR 5G, un partenariat public-privé entre les gouvernements du Canada, du Québec et de l’Ontario, et les géants du numérique Ciena, Ericsson, Thales, IBM Canada et CGI. Les membres d’ENCQOR 5G œuvrent pour l’amélioration de la connexion Internet ininterrompue nécessaire au soutien d’initiatives 5G telles que les villes intelligentes, la cybersanté, la cyberéducation, la fabrication 4.0, les véhicules autonomes ainsi que les médias et les loisirs sur demande.

Dans le cadre d’une collaboration entre le milieu postsecondaire et le secteur privé, Mitacs contribue aussi à l’écosystème de recherche de Ciena, une matrice d’auto-optimisation, le premier programme dirigé par Ciena lancé par ENCQOR 5G. Pour soutenir cet effort, Mitacs a mis en contact 20 étudiants à la maîtrise et au doctorat du Canada, des États-Unis et d’autres pays dans le monde avec Ciena. Ils mèneront des projets de recherche pour l’écosystème au cours des trois prochaines années.

Outre le soutien que Mitacs apporte à Ciena, la collaboration a donné lieu à de nombreuses histoires de succès, notamment celle de la Yousra Omran, Ph. D, une ingénieure électricienne de Tunisie. En tant que candidate au doctorat à l’Université Laval, elle a présenté sa candidature pour un stage Mitacs à Ciena visant à développer des algorithmes pour des réseaux terrestres et sous-marins de nouvelle génération. C’était la combinaison parfaite vu sa recherche doctorale sur les réseaux sous-marins. Après son stage, Yousra Omran s’est vue offrir un emploi à temps plein à Ciena.

Elle a rapidement gravi les échelons au sein de l’entreprise, jusqu’à récemment obtenir le poste de gestionnaire principale de l’équipe internationale de mises à niveau des logiciels. Par ailleurs, sa candidature a été soumise à deux reprises pour l’obtention du prix Spirit of Ciena — une reconnaissance des pairs ou des superviseurs pour un employé qui est un modèle.

Son pays d’origine est un bon exemple d’endroit où les entreprises en expansion peuvent trouver les talents spécialisés dont elles ont besoin. La Tunisie sera une des économies émergentes au cours de la prochaine décennie. Le pays abrite déjà une communauté de la haute technologie en plein essor ainsi que des talents multilingues très qualifiés. Malheureusement, les entreprises canadiennes qui se tournent vers de telles économies à croissance rapide comme l’Éthiopie, le Chili, l’Indonésie, le Ghana et la Roumanie pour dénicher les talents sont encore trop peu nombreuses.

Les entreprises avant-gardistes du Canada doivent élargir leur spectre afin de recruter les talents nécessaires pour être innovatrices et concurrentielles. 

Les efforts de recrutement à l’étranger sont stimulés par l’intérêt du Canada. Les étudiants et les professionnels sont attirés par la diversité, la qualité de vie et les possibilités que notre pays peut offrir. Les recherches menées par le Bureau canadien de l’éducation internationale révèlent que 60 % des étudiants internationaux souhaitent devenir résidents permanents du Canada après leurs études.

Le Canada offre aussi des régimes d’emploi concurrentiels aux étudiants, puisqu’ils peuvent notamment poursuivre leurs études en travaillant. Un permis de travail postdiplôme leur permet d’acquérir une expérience professionnelle canadienne. En outre, ils peuvent choisir parmi plus de 80 volets de l’immigration économique. C’est un parcours que de nombreux stagiaires suivent à mesure qu’ils façonnent leur avenir.

Mitacs aide Ciena et des milliers d’entreprises au Canada à obtenir les meilleurs talents en offrant une solution complète qui assure le recrutement de stagiaires issus du milieu collégial et du premier cycle universitaire ainsi que le jumelage d’entreprises à des chercheurs appropriés.

Ce type de collaboration de grande envergure permet aux entreprises canadiennes de se démarquer. Si nous redoublons d’efforts pour mettre un plus grand nombre d’entreprises en contact avec les bons talents, peu importe l’endroit dans le monde où ils se trouvent, nous générerons des résultats extraordinaires pour la croissance des entreprises, la création d’emplois et la qualité de vie des Canadiens et des Canadiennes.

36739
36740
Benoit Pelletier

Benoit Pelletier

Cofondateur et directeur d’ENCQOR 5G à Ciena

Benoit Pelletier est le cofondateur et directeur d’ENCQOR 5G à Ciena, un projet d’innovation collaborative en 5G mené par cinq chefs de file mondiaux de l’industrie (Ciena, Ericsson, Thales, IBM et CGI) et les gouvernements fédéral, du Québec et de l’Ontario, ainsi que nos partenaires coordonnateurs CEO, Prompt et ADRIQ. Il est également un directeur de développement des affaires à Ciena.

Eric Bosco Mitacs

Eric Bosco

Chef du développement des affaires et des partenariats à Mitacs

Eric Bosco est chef du développement des affaires et des partenariats chez Mitacs, un organisme sans but lucratif national situé sur le campus de l’UBC qui favorise la croissance et l’innovation en résolvant des défis commerciaux grâce à des solutions de recherche issues des meilleurs établissements d’enseignement au pays et à travers le monde. Entrepreneur et dirigeant d’entreprise qui aide les sociétés à croître grâce à la recherche et au développement, il a été le fondateur et le PDG de XYZ Imaging avant de rejoindre Mitacs en 2007.

Des organisations avec qui nous avons travaillé

Government logos