16 000 +

projets de recherche et d’innovation financés

250 M$

investis en 2019-2020

858 +

millions de dollars investis au cours des 10 dernières années

33 000

chercheurs dans notre réseau

6 000 +

entreprises partenaires

117

partenaires postsecondaires

6 000 +

stages de recherche internationale

1 450 +

cours de perfectionnement professionnel

22 000 +

participants aux formations
The democratization of artificial intelligence (AI)
The democratization of artificial intelligence (AI)
Blogue

La démocratisation de
l’intelligence artificielle (IA)

Points clés

  • L’intelligence artificielle a amorcé sa transition d’une sphère purement universitaire à un monde hautement commercialisé.
  • Il est essentiel que ces nouveaux outils soient accessibles aux PME et aux zones rurales, et non seulement aux grandes entreprises en milieu urbain.
  • Pour atteindre cet objectif, nous devons attirer les meilleurs talents du monde entier, établir des relations avec les étudiants des disciplines fondatrices de l’IA et renforcer les partenariats.

De nos jours, l’IA fait partie intégrante des discussions à tous les niveaux de la société. Ces outils sont devenus la norme pour les entreprises évoluant dans les secteurs technologiques hautement concurrentiels, mais il est important qu’ils bénéficient au plus grand nombre. C’est pourquoi nous devons mettre en place des mécanismes qui les rendent le plus accessible possible. Cela permettrait non seulement d’offrir des chances égales à la plus grande partie possible de notre économie, mais aussi de constituer un filet de sécurité pour toutes les communautés qui pourront y avoir accès. Cette réalité s’est confirmée au cours de la dernière décennie et n’a jamais été aussi évidente que depuis le début de la crise de la COVID-19.

Rendre l’IA accessible

L’IA n’en est plus à ses balbutiements et a amorcé sa transition du milieu universitaire vers le reste de la société. Durant cette transition, il est essentiel que ces nouveaux outils soient accessibles non seulement aux grandes entreprises de technologie, généralement situées dans les centres urbains, mais aussi à nos petites et moyennes entreprises (PME). Un grand nombre de ces plus petites entreprises sont basées en dehors des grandes villes et n’ont généralement pas accès à cette expertise, qu’elles n’ont pas les moyens de financer, au sein de l’entreprise.

Les jeunes chercheurs et étudiants spécialisés dans les domaines fondateurs de l’IA (informatique, génie logiciel, mathématiques appliquées, etc.) peuvent jouer le rôle de passerelle entre ces technologies perturbatrices et leurs potentielles applications. Pour y parvenir, nous avons besoin d’intermédiaires : des interlocuteurs capables de mettre en relation un chercheur porteur d’une solution avec un besoin au sein de nos collectivités pour ensuite établir des partenariats mutuellement bénéfiques entre eux. Ces liens permettront de rendre ces nouveaux outils d’IA accessibles partout au pays, tous secteurs confondus.

Le Canada fait depuis longtemps figure de pionnier dans le domaine de l’IA. Plusieurs des meilleurs instituts d’IA au monde sont ici — Mila à Montréal, l’IID à Québec, l’Institut Vecteur à Toronto et Amii à Edmonton — et nous avons besoin de stratégies réfléchies afin de garantir la mise en relation entre ceux qui travaillent avec les outils dernier cri et ceux qui pourraient en tirer parti. La pandémie de COVID-19 n’a fait que renforcer la nécessité d’une meilleure répartition des capacités en matière de solutions d’IA.

Le projet mené par iMD Research en collaboration avec des chercheurs de l’Université de l’Alberta et de l’Université McGill en est un très bon exemple. L’objectif est de développer un système qui surveille à distance les signes vitaux de patients positifs à la COVID-19 qui sont en auto-isolement.

Il existe de nombreux autres projets similaires en cours. À Montréal, Mila en compte plusieurs. En Ontario, Cyclica en partenariat avec l’Institut Vecteur, utilise sa technologie exclusive dans le cadre d’un projet basé sur l’IA afin de tester des médicaments pour la COVID-19 qui sont homologués pour une autre utilisation. Hygienic Echo met au point une plateforme s’appuyant sur l’IA afin d’évaluer les risques liés à l’hygiène dans les hôpitaux. L’entreprise vancouvéroise 1Qbit et l’autorité sanitaire de la Saskatchewan travaillent à l’élaboration d’un outil de radiographie pulmonaire utilisant l’IA qui permet d’améliorer la précision et la rapidité des diagnostics en cas d’anomalies pulmonaires.

Dans tous ces exemples, des stagiaires étudiants en recherche appliquée jouent un rôle de pont humain entre les entreprises et l’état de l’art. Grâce au renforcement de ces capacités, la technologie de l’IA bénéficie de réseaux tangibles afin d’étendre sa portée au maximum.

Des solutions d’IA pour les entreprises de toutes tailles

Afin d’atteindre cet objectif, il est indispensable que nous trouvions des solutions pour :

  • mettre en relation des étudiants des disciplines fondatrices de l’IA avec des PME et des multinationales à travers le Canada (y compris dans les communautés rurales) et dans l’ensemble des secteurs afin qu’ils puissent exploiter ces outils de pointe;
  • attirer les meilleurs talents en provenance du monde entier afin de renforcer la richesse et la variété des expertises et veiller à demeurer un chef de file dans ces technologies;
  • renforcer les équipes existantes qui se consacrent à l’identification des besoins au sein des entreprises et d’autres organisations, afin d’instaurer par la suite des partenariats entre elles et nos experts qui maîtrisent les outils soutenant l’IA pour atteindre des objectifs établis ensemble.

 

36844

Jesse Vincent-Herscovici

de l’équipe du Développement des affaires de Mitacs

Jesse Vincent-Herscovici est membre de l’équipe du Développement des affaires de Mitacs depuis 2009. À titre de Vice-président, il est responsable de la stratégie et dirige une grande équipe nationale de développement des affaires. Animé par un mandat visant à favoriser l’innovation canadienne, il travaille avec les entreprises les plus innovantes du monde en les aidant à structurer et à soutenir leur stratégie de R-D avec des établissements postsecondaires du monde entier.

Des organisations avec qui nous avons travaillé

Government logos