Exprimer mes compétences en gestion de projets

05/09/2018

Cet article a initialement été publié sur le blogue Gradventure de l’Université de Waterloo.

L’année passée, un collègue m’a dit que durant mes études aux cycles supérieurs j’avais développé des compétences en gestion de projets. J’ai regardé ce collègue comme s’il avait deux têtes. Pour moi, la gestion de projets était un concept étranger et ambigu, quelque chose que seuls les superviseurs sur les chantiers de construction faisaient. Ils ont ri et ont dit : « Bien sûr que tu as des compétences en gestion de projets! Que penses-tu que tu fais lorsque tu gères ton projet de recherche pour ta thèse? »

Saut vers le présent lorsque j’ai récemment commencé à faire des demandes de stages. Pour la plupart des postes pour lesquels je postulais, il se trouve que les employeurs indiquaient que le candidat idéal posséderait des compétences en gestion de projets. C’était le coup de pouce dont j’avais besoin pour commencer à penser à ce que signifie réellement la gestion de projets. C’est ainsi que commença ma quête pour trouver des ressources.

Pendant mes recherches de ressources en gestion de projets, j’ai découvert que les étudiants des cycles supérieurs ont accès à de la formation de perfectionnement professionnel gratuite par l’entremise d’un organisme appelé Mitacs et, heureusement pour moi, ils offrent des ateliers d’introduction intitulés Principes de la gestion de projets I et Principes de la gestion de projets II. C’était exactement les ateliers dont j’avais besoin pour exprimer les compétences que j’avais acquises!

Lors de la première journée de formation, j’ai rencontré un groupe d’étudiants des cycles supérieurs intelligents et motivés qui, comme moi, voulaient gagner de l’assurance dans leurs compétences en gestion de projets. Nous avons passé les deux journées suivantes à apprendre à nous connaître et à développer nos compétences en gestion de projets dans le cadre d’un atelier interactif fondé sur le travail d’équipe. Nous avons appris les principes de base de la gestion de projets, les techniques pour accroître l’efficacité de l’équipe, les concepts de la planification d’un projet, comment utiliser la méthode du chemin critique (une technique utilisée pour organiser et prévoir les activités d’un projet) et comment évaluer les risques potentiels liés à l’exécution de nos projets.  Au cours de la deuxième journée de l’atelier, nous avons simulé l’organisation et la conception d’un projet de A à Z pour un thème de projet qui avait été sélectionné par l’équipe.


Un tableau de planification de projet codé par couleurs par l’équipe de projet de Paige Stirling lors de l’atelier « Principes de la gestion de projets I » de Mitacs.

À la fin de l’atelier, le formateur a demandé à chaque personne de décrire une leçon qu’elle avait tirée de l’atelier. Chaque participant avait retenu une leçon différente :

« Les choses peuvent mal tourner dans un projet; il est donc important de prévoir une certaine marge à la fin du projet pour s’ajuster. »

« Après cet atelier, je me sens plus confiant dans ma capacité de gérer des projets. »

« Je n’ai jamais pensé à organiser un échéancier par couleurs pour m’aider à visualiser comment réaliser un projet. »

« La gestion de projets repose davantage sur l’efficacité de l’équipe que j’avais imaginée. »

Ce que j’avais retenu est que je possédais véritablement les compétences nécessaires pour gérer un projet. Mieux encore, je me sens maintenant à l’aise de démontrer ces compétences aux employeurs!

Paige Stirling est candidate au doctorat à la Faculté des arts de l’Université de Waterloo. Sa recherche doctorale fait le rapprochement entre la littérature sur les ressources humaines et l’éducation en se penchant sur comment les expériences mènent au développement de compétences couramment recherchées par les employeurs.

Remove

 

 


Contact pour les médias

Adam Austen
Gestionnaire, communications
514-705-8355 | aausten@mitacs.ca
Mitacs
Jacqueline Mason
Directrice, communications
514-247-0542 | jmason@mitacs.ca

Mitacs