Steve et les politiques 11 mars 2016

03/11/2016
Par Steve Higham

Steve Higham, est un analyste des politiques à Mitacs. Dans le blogue, il partagera fréquemment des liens vers des articles, des vidéos, des baladodiffusions ou des sites web intéressants portant sur les politiques d’innovation. L’épisode de cette semaine traite de conseils utiles en innovation, de compétences non techniques et de l’utilisation de données longitudinales afin de mesurer le bonheur humain.

Alors que ceux sur la côte Ouest profitent de cerisiers qui fleurissent tôt et d’une explosion de couleurs, le reste du Canada continue de peiner avec l’hiver. Voici quelques liens intéressants du monde des politiques afin de vous distraire du froid :

  • Avec l’appui de l’Union européenne, le gouvernement de Catalogne a publié ce qui est essentiellement un manuel sur comment devenir une entreprise innovatrice. De la structure organisationnelle à la planification stratégique, le document couvre beaucoup de matériel qui pourrait intéresser les entreprises innovatrices et ceux qui y travaillent.
     
  • Vous pensez probablement, « Oui, mais ce dont nous avons vraiment besoin est un manuel sur comment devenir un pays innovateur. » L’Impact Centre de l’Université de Toronto n’a pas écrit un tel livre, mais ils ONT écrit un rapport qui examine comment les attitudes canadiennes par rapport à l’innovation se comparent à celles de nos voisins des États-Unis. Leurs découvertes sont un peu déprimantes, mais les bonnes nouvelles sont que parmi les jeunes Canadiens, nous sommes en fait assez concurrentiels. Ceux de plus de 35 ans s’en tirent moins bien.
     
  • Une grande partie du travail du service de Mitacs responsable des politiques est de faire des évaluations et de surveiller les résultats des programmes. Un de nos grands défis est de suivre les personnes alors qu’elles déménagent et changent de carrière au cours des ans. Il est donc ahurissant que Harvard ait réussi à réaliser une recherche de 75 ans (continue) sur les facteurs qui contribuent au bonheur. Encore plus troublant? Il semble que la réponse au bonheur N’EST PAS l’argent ou la célébrité.
     
  • Est-ce que les universités équipent les jeunes diplômés avec la gamme de compétences dont ils auront besoin pour avoir du succès dans leurs carrières? De concert avec l’OCDE, le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur lance un projet afin de mesurer l’alphabétisation, les notions d’arithmétique et les compétences en résolution de problèmes des étudiants du premier cycle lors de leur inscription et lors de l’obtention de leur diplôme. Ceci leur permettra de déterminer avec quel succès les universités fournissent aux étudiants des compétences non techniques.

Merci de me lire!
 


Vous souhaitez participer à « Steve et les politiques »? Envoyez vos commentaires, idées ou suggestions à shigham@mitacs.ca.

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020