Les meilleurs étudiants choisissent le Canada comme destination de recherche et d’étude

12/01/2015
Un sondage révèle l’impact de Mitacs sur la réputation du Canada à l’étranger

Vancouver, Colombie-Britannique – Le programme Globalink Mitacs attire les meilleurs étudiants au Canada dans un « exode inverse des cerveaux », selon un sondage publié cette semaine.  Amener les talents supérieurs au Canada est essentiel pour que le pays soit concurrentiel sur le marché mondial en terme de partenariats et de débouchés commerciaux.

Le sondage a révélé que Mitacs Globalink contribue à améliorer la réputation de la recherche canadienne, les collaborations internationales et la conservation des talents. Chaque année, le programme Globalink Mitacs jumelle des centaines d’étudiants étrangers de premier cycle à des professeurs des universités canadiennes le temps d’un stage de recherche de 12 semaines.

D’anciens étudiants ont rapporté avoir vécu une expérience extrêmement positive pendant leur stage de recherche Globalink. Quatre-vingt-quinze pour cent des participants ont parlé positivement de leur expérience au Canada et ont invité leurs pairs à prendre le Canada en considération pour la recherche, les stages ou l’emploi. Soixante-dix pour cent des stagiaires Globalink qui se sont inscrits en vue d’obtenir un nouveau diplôme au Canada ont demandé le statut de résident permanent ou ont l’intention de le faire.

Répercussions clés

Promouvoir le Canada comme destination de recherche

  • 75 % des étudiants ont déclaré que l’accessibilité du programme Globalink était le principal facteur qui avait influencé leur décision de venir au Canada. Sans le programme Globalink, seulement 7 % d’entre eux seraient venus au Canada.
  • 77 % des stagiaires Globalink ont réussi à convaincre au moins un étudiant ou un ami de venir au Canada pour effectuer un stage de recherche.

Attirer des gens talentueux au Canada

  • Les participants au programme Globalink étaient deux fois plus susceptibles de poursuivre leurs études au Canada (22 %) par rapport au groupe témoin (9 %) de candidats dotés de qualifications équivalentes qui n’ont pas effectué un stage de recherche au Canada.
  • 91 % des anciens stagiaires qui étudient actuellement au Canada ont précisé que leur participation au programme les avait convaincus, ou avait confirmé leur choix, de poursuivre leurs études au Canada.

Favoriser les collaborations de recherche

  • 65 % des stagiaires Globalink ont déjà établi des collaborations avec des chercheurs canadiens, ou ont l’intention de le faire.
  • 71 % sont restés en contact avec leur professeur de l’université d’accueil et 56 % ont conservé un lien avec d’autres chercheurs qu’ils ont rencontré dans le cadre de leur stage.

Perfectionner du personnel hautement qualifié

  • 67 % des stagiaires Globalink estiment qu’ils sont plus aptes à travailler et qu’ils ont amélioré leur ensemble de compétences professionnelles.
  • 71 % des stagiaires Globalink croient fermement que leur expérience a eu ou aura une incidence substantielle sur leur carrière.

Citations :

Alejandro Adem, chef de la direction et directeur scientifique, Mitacs
« Le programme Globalink Mitacs vise à promouvoir le Canada sur le plan universitaire comme destination désirable d’études et de recherche de classe mondiale. Ce sondage révèle que Mitacs crée des liens solides en matière de recherche internationale, qui favoriseront des possibilités à long terme pour notre pays. »

Mrinal Mandal, professeur et président associé, Département de génie électrique et informatique, Université de l’Alberta
« La recherche au Canada fleurit grâce aux étudiants étrangers. Les étudiants profitent du fait que la recherche canadienne atteint les plus hauts niveaux, tandis que les chercheurs canadiens retirent un avantage à travailler avec ces jeunes esprits brillants des quatre coins du monde dans leur propre laboratoire. »

Wenyao Zhao, stagiaire de recherche Globalink Mitacs de 2012, étudiant à la maîtrise de 2014, Département de génie électrique et informatique, Université de Toronto
« Je savais que je prenais la bonne décision en revenant en Ontario pour compléter ma maîtrise. Les possibilités de recherche, l’enseignement pratique de la faculté, et les laboratoires de premier plan sont les meilleurs. »

Contexte du sondage :

Le premier sondage de Globalink Mitacs a fait le suivi des résultats de la participation au programme de stage d’étudiants de huit pays dans le monde, rejoignant ainsi plus de 1 200 stagiaires de recherche Globalink. On a aussi communiqué avec quelque 3 400 candidats supplémentaires admissibles au programme qui n’ont pas effectué un stage de recherche au Canada pour former un groupe témoin à des fins de comparaison. Au total, 498 anciens stagiaires Globalink et 290 candidats ont répondu au sondage, fixant ainsi le taux de participant à 40 % et 9 % respectivement. Mitacs s’engage à développer des moyens pour mesurer les retombées de ses programmes pour que le public canadien puisse profiter de ces données.

###

Mitacs Globalink sondage mené auprès des stagiaires

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020