UBC lance la première formation des cycles supérieurs de chaîne de blocs au Canada

06/11/2019

Vancouver, C.-B.--L’Université de la Colombie-Britannique (UBC) lance la première formation en technologie de chaîne de blocs et de registre distribué pour les étudiants des cycles supérieurs. L’initiative a pour but de créer la capacité des étudiants à la maîtrise et au doctorat actuels dans ce domaine et d’aider à faire croître l’industrie de chaîne de blocs du Canada tout en abordant l’une des questions sociotechniques les plus complexes au monde.

Prête à devenir la formation la plus multidisciplinaire au monde en chaîne de blocs, l’initiative unique fournira aux étudiants les outils et les applications de la prochaine génération afin d’aborder les questions en technologie financière, en ingénierie et en informatique ainsi qu’en gouvernance de l’information par ses secteurs de disciplines.

« À titre de première formation des cycles supérieurs en chaîne de blocs, l’initiative est significative pour le secteur de chaîne de blocs au Canada et à l’étranger, » affirme Victoria Lemieux, professeure agrégée, UBC iSchool et chef de la grappe Blockchain@UBC. « L’initiative permettra aux étudiants de développer les compétences en lien avec les technologies émergentes qui sont en grande demande et qui stimulent la croissance économique alors que les diplômés remplissent le vide dans l’industrie. »

La formation ciblera quatre secteurs principaux : santé et bien-être, énergie propre, technologie réglementaire et questions autochtones et vise à former 139 étudiants en six ans. L’initiative est soutenue par 15 partenaires industriels d’une large gamme de secteurs qui offriront aux étudiants des stages de grande valeur en collaboration avec Mitacs. Boehringer Ingelheim (Canada) ltée sera un partenaire phare qui fournira du financement pour soutenir la recherche à l’intersection de la chaîne de blocs et des soins de santé.

« Nous sommes fiers de faire partie d’une collaboration qui est considérée comme étant la première au Canada qui offrira de la formation aux cycles supérieurs multidisciplinaire en technologie de chaîne de blocs, développant la prochaine génération d’innovateurs » dit Uli Brödl, vice-président, Affaires médicales et réglementaires, Boehringer Ingelheim (Canada) ltée. « Cette collaboration nous permettra de faire croître notre base de connaissances et l’expertise des scientifiques afin de tirer profit de la valeur de la technologie de chaîne de blocs en soins de santé. »

Mitacs réservera une contribution potentielle de 1,324 M$ sur six ans afin de jumeler le financement du secteur privé sur une base annuelle pour jusqu’à 18 stages de maîtrise et huit stages de doctorat, incluant de la formation professionnelle et la possibilité d’acquérir de l’expérience internationale. Ceci représente une valeur potentielle combinée de plus de 2,44 M$ pour 156 projets de stages et de formation postdoctorale.

« Mitacs est ravi de soutenir l’initiative de chaîne de blocs des cycles supérieurs de UBC qui favorisera l’innovation et la formation de talent hautement qualifié afin de renforcer le leadership du Canada dans ce domaine émergent de recherche multidisciplinaire et de transformation d’entreprise, » explique le chef de la direction et directeur scientifique de Mitacs, Alejandro Adem.

L’initiative sera enseignée par le corps professoral de UBC de diverses disciplines, qui a de bons liens avec la communauté locale ainsi qu’avec les centres de recherche de chaîne de blocs autour du monde. Parmi les résultats d’apprentissage, les étudiants peuvent s’attendre à analyser de façon critique les solutions de chaîne de blocs ainsi que d’explorer des domaines innovateurs où la chaîne de blocs peut être appliquée pour atteindre des bénéfices d’affaires, sociaux et techniques.

La formation sera lancée officiellement en janvier 2020.

Pour de plus amples renseignements, visitez : https://blockchain.ubc.ca/

Faits en bref :

  • La chaîne de blocs a récemment émergé comme méthode puissante pour fournir de la sécurité et de la confiance dans le traitement de données avec d’innombrables applications techniques, économiques, sociales et politiques.
  • La chaîne de blocs est conçue pour permettre des interactions entre paires sans frictions sans avoir besoin d’un intermédiaire de confiance.
  • Il y a toutefois peu de chevauchements entre le milieu universitaire et le secteur privé ainsi qu’une grave pénurie de professionnels qualifiés dans l’industrie.
  • Victoria Lemieux de l’école de bibliothéconomie, d’archivistique et de sciences de l’information à UBC est la fondatrice de Blockchain@UBC et elle codirige la grappe avec Chen Feng de l’école d’ingénierie de UBC-Okanagan. Leur collaboration interdisciplinaire reconnaît la valeur d’une approche multidisciplinaire au développement de la technologie de chaîne de blocs et de registre distribué et au besoin de couvrir tant les disciplines des sciences naturelles et d’ingénierie que les autres afin de tirer profit de cette technologie émergente dans l’intérêt supérieur de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes.

 

Caption, de la gauche : Henry Ing, PhD, Vice-président, Recherche, Mitacs; Victoria Lemieux, PhD, Blockchain@UBC Codirectrice et professeure agrégée, iSchool; Walter Merida, PhD, Doyen associé, Recherche et Partenariats industriels, Faculté des sciences appliquées; Uli Broedl, PhD, Directeur, Country Medical, Vice-président, Affaires médicales et réglementaires et Coprésident, BI Incubator à Boehringer Ingelheim Canada ltée; et Rob Fraser, PhD, PDG, Molecular You.

###

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020