Une entente avec l’Université d’Ottawa fournit de nouveaux échanges de recherche internationale

04/01/2019
Une entente avec l’Université d’Ottawa fournit de nouveaux échanges de recherche internationale

Ottawa, ON —

La signature aujourd’hui d’une entente entre l’Université d’Ottawa et Mitacs crée l’opportunité pour 450 étudiants de faire de la recherche internationale. Avec 2,7 millions de dollars de financement par le biais de la Bourse de recherche Globalink, 300 finissants du premier cycle, étudiants des cycles supérieurs et chercheurs postdoctoraux de l’Université d’Ottawa pourront poursuivre des échanges de recherche à l’étranger, alors que 150 étudiants internationaux pourront réaliser de la recherche à l’université.

« Avoir du succès dans l’économie mondiale exige de l’innovation facilitée par la collaboration et par des connexions internationales », a dit Lissa Matyas, vice-présidente, partenariats internationaux à Mitacs. « Nous sommes ravis de former un partenariat avec l'Université d’Ottawa par l’entremise du programme Mitacs Globalink, qui favorise la collaboration de recherche bilatérale et la mobilité étudiante avec des réseaux mondiaux qui, autrement, pourraient être inaccessibles. » 

À ce jour, Mitacs a financé 146 projets de recherche à l’Université d’Ottawa. Ces projets de recherche se sont traduits par une myriade d’avancées pour le milieu postsecondaire et le secteur privé, et, en fin de compte, pour les gens à travers le Canada et le monde.

« Notre partenariat avec Mitacs démontre notre engagement à la réussite et l'internationalisation des étudiants. Des étudiants de tous les départements pourront acquérir de l’expérience pratique en recherche de pointe au sein d’établissements d’enseignement dans 50 pays différents, » a dit Sylvain Charbonneau, vice-président, recherche à l’Université d’Ottawa. « En collaboration avec Mitacs, nous augmenterons les opportunités pour les étudiants de participer à l’apprentissage par l’expérience internationale, nous ajouterons à l’expérience d’apprentissage et aux compétences de nos étudiants, et nous préparerons nos étudiants à exceller au sein de la main-d’œuvre. »

Mariam Jabara, une étudiante de premier cycle à la faculté des sciences de l’Université d’Ottawa, a acquis des compétences professionnelles et de recherche durant un stage Mitacs en Allemagne l’été dernier. Pendant son stage de recherche au Institute for Neuroinformatics à la Ruhr Universität-Bochum, Mariam a travaillé au sein d’une équipe pour créer un programme de modélisation des régions du cerveau liées à la mémoire de la reconnaissance.

« J’ai rencontré une superbe équipe interdisciplinaire à la Ruhr-Universität, et mes superviseurs m’ont assuré un excellent premier contact en recherche, a dit Mariam. « À mesure que la recherche devient plus collaborative et interdisciplinaire, il faut en profiter pour que plus d’étudiants explorent leurs intérêts de recherche à l’étranger et nouent de nouvelles relations internationales. »

Les étudiants de l’Université d’Ottawa ne seront pas les seuls à bénéficier du nouveau partenariat avec la Bourse de recherche Mitacs Globalink. Des étudiants de partout au monde pourront demander du financement pour réaliser de la recherche à l’Université d’Ottawa sous la supervision d’un membre de son corps professoral.

L’an dernier, l’Université d’Ottawa a accueilli plus de 300 étudiants internationaux de premier cycle et des cycles supérieurs dans le cadre de stages de recherche. Lucia Minarrieta, candidate au doctorat originaire de l’Uruguay est venue comme étudiante-chercheuse invitée après avoir étudié et fait de la recherche en immunologie en Uruguay, aux États-Unis et en Allemagne.

« J’ai décidé de me joindre à l’Université d’Ottawa à cause de ses forces en recherche sur le métabolisme. J’ai communiqué avec la professeure Julie St-Pierre de la Faculté de médecine et me suis jointe à son équipe de recherche à titre d’étudiante-chercheuse invitée, a dit Lucia. « Je vais soutenir ma thèse de doctorat en Allemagne au printemps. Mon expérience à l’Université d’Ottawa a été si enrichissante que j’ai fait demande pour poursuivre mes recherches postdoctorales dans le laboratoire de la professeure St-Pierre l’automne prochain. »

 

Faits en bref :

  • Mitacs est un organisme national sans but lucratif qui conçoit et met en œuvre depuis 20 ans des programmes de recherche et de formation au Canada.
  • De concert avec plus de 60 universités, des milliers d’entreprises ainsi que les gouvernements fédéral et provinciaux, Mitacs établit des partenariats qui appuient l’innovation industrielle et sociale au Canada.
  • Financé par le gouvernement du Canada et des universités canadiennes, le programme Mitacs Globalink offre des occasions de recherche bilatérale entre le Canada et les pays partenaires de Mitacs pour les étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs.

 

Liens :

  • Pour des renseignements sur l’Université d’Ottawa, visitez le uottawa.ca/fr
  • Pour en savoir plus sur Mitacs et nos programmes, visitez le mitacs.ca/fr/nouvelles.
  • Pour la liste complète des pays appuyant les occasions de déplacements et de recherche à partir du Canada par l’entremise de Mitacs, visitez le mitacs.ca/fr/globalink

 

###


De gauche à droite : Sylvain Charbonneau, vice-recteur à la recherche; Lucia Minarrieta, doctorante; Lissa Matyas, vice-présidente aux partenariats internationaux chez Mitacs; Martine Lagacé, vice-rectrice associée, promotion et développement de la recherche; Mariam Jabara, étudiante de premier cycle à la Faculté des sciences et Arturo Segura, directeur, Centre d'expérience en recherche

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020