Boeing appuie le Canadian Satellite Design Challenge

01/21/2015
Le soutien financier servira à appuyer un concours universitaire d’envergure nationale

La Canadian Satellite Design Challenge Management Society (CSDCMS) se réjouit d’annoncer l’obtention d’une contribution financière de 50 000 $ de Boeing pour le soutien continu du Canadian Satellite Design Challenge (CSDC). Ce concours canadien de conception de satellites, s’adressant tant aux universités canadiennes qu’aux universités à l’étranger, propose aux équipes composées d’étudiants de concevoir, de bâtir et de tester un petit satellite « CubeSat » opérationnel.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers Boeing de leur soutien continu », dit Larry Reeves, président de la CSDCMS. « Nous en sommes à la troisième édition de ce concours et Boeing a été un contributeur important depuis le début. Grâce à l’appui de ce géant de l’aéronautique, nous sommes heureux de pouvoir continuer à fournir une éducation enrichissante, intéressante et motivante aux étudiants universitaires du Canada et à l’étranger. » La CSDCMS espère maintenant pouvoir verser un montant équivalent à celui des entreprises canadiennes.

Le soutien de Boeing à ce concours renforce le rapport qui existe depuis longtemps entre la compagnie et le Canada. Depuis plus de 90 ans, Boeing s’est impliquée dans les activités des entreprises, des universités et d’autres organisations dans le but d’élargir les perspectives de la population active actuelle et future du Canada et d’accroître la valeur de l’économie canadienne. Le partenariat dans le cadre du CSDC appuie les engagements de Boeing au titre de la Politique des retombées industrielles et technologiques du Canada, laquelle sert de guide pour les entrepreneurs de la défense et de la sécurité à créer des rapports stratégiques avec les organisations canadiennes en vue de produire des avantages à long terme à l’échelle du pays. 

Mitacs, un organisme national sans but lucratif qui réunit les universités et les secteurs privé et public pour développer des outils et des technologies au moyen de la recherche appliquée, participe également au projet. « Mitacs est heureux d’appuyer le partenariat entre la CSDCMS et Boeing », dit Duncan Phillips, vice-président des stratégies d’entreprise, Mitacs. « Par l’entremise de cette collaboration, les étudiants universitaires auront la chance de travailler sur des projets qui pourraient fort bien contribuer à l’économie canadienne du savoir et faire croître notre industrie spatiale. »

Le CSDC est un concours novateur qui fournit aux étudiants participants une expérience précieuse en gestion et l’occasion de travailler sur un projet technique ambitieux. D’une durée de deux ans, le concours comprend des présentations techniques et des évaluations, des visites aux compagnies et installations spatiales canadiennes et des ateliers pratiques sous le mentorat d’experts travaillant dans le domaine. Les équipes universitaires attirent des étudiants de diverses branches de l’ingénierie et des sciences en plus de ceux qui se spécialisent en gestion, commerce et éducation.

Un autre élément clé de la CSDC à souligner est le volet pédagogique. Les équipes sont tenues de faire des présentations dans les écoles primaires et secondaires pour inspirer ce jeune public à poursuivre leurs études ou leur carrière dans le domaine des sciences et de l’ingénierie.

Le concours qui a commencé en septembre dernier et qui se déroule actuellement, réunit neuf équipes de Victoria à Montréal ainsi que des étudiants de la University of New South Wales en Australie.

Au sujet de la CSDCMS :

La Canadian Satellite Design Challenge Management Society est un organisme sans but lucratif constitué en vertu d’une loi fédérale qui est coenregistré en Colombie-Britannique et dont le siège social est établi à Vancouver. Elle est administrée et exploitée par un conseil d’administration bénévole.

###

 

 

 

 

 


Contact pour les médias
 

Heather Young
Directrice, Communications
Mitacs
hyoung@mitacs.ca
604-818-0020