Boeing et Mitacs mettent sur pied un consortium de recherche en analyse visuelle

12/07/2012

 

Boeing (NYSE: BA) et le réseau canadien de recherche Mitacs annoncent la mise sur pied d’un nouveau consortium d’analyse visuelle (AV) qui regroupera des universitaires, des organismes de recherche et des sociétés industrielles du Canada afin d’étendre l’usage de la technologie AV aux marchés liés à l’aérospatiale.

L’AV permet aux chercheurs d’explorer et de synthétiser rapidement de grandes quantités de données complexes à l’aide d’outils visuels interactifs dans le but d’éclairer de nouvelles réalités commerciales et, ce faisant, de prendre des décisions mieux informées.

Le Consortium de recherche et développement en analyse visuelle du Canada (CRDAVC) aura comme objectif de développer l’AV et d’en étendre l’usage à des secteurs d’industrie comme la défense, les services d’entretien et de soutien à la fiabilité, la simulation et la formation, le génie et la fabrication.

« Ce nouveau consortium sera pour les chercheurs canadiens une plateforme exceptionnelle qui leur permettra de travailler avec des sociétés de premier ordre comme Boeing afin de mettre au point des solutions pratiques dans le domaine de l’AV », a commenté Arvind Gupta, chef de la direction et directeur scientifique de Mitacs.

À titre de gestionnaire du CRDAVC, Mitacs aura pour rôle de réunir les meilleurs organismes et entreprises afin qu’ils collaborent à des programmes de recherche particuliers. Le consortium tirera profit des capacités de recherche et de développement déjà en place chez les membres du réseau Mitacs, en se concentrant sur la recherche appliquée pouvant mener à la commercialisation de technologies d’AV.

« Les membres du CRDAVC font tous ensemble un pas en avant en se dotant d’un avantage concurrentiel dans le domaine de l’innovation technologique, a expliqué Susan Colegrove, directrice régionale, Partenariats stratégiques chez Boeing International. Boeing reconnaît la valeur de la collaboration et sait comment, en travaillant de concert avec d’autres experts de l’industrie, elle peut développer des technologies qui profitent aux industries hors du domaine de l’aérospatiale. »

Au Canada, Boeing a déjà collaboré avec des équipes de l’Université de Dalhousie, de l’Université Simon Fraser, de l’Université de Colombie-Britannique et de l’Institut d’analyse visuelle de Vancouver à des initiatives de recherche destinées à trouver des applications pour la technologie AV dans les domaines de la sécurité aérienne et de l’efficience opérationnelle.

Le CRDAVC satisfait les exigences de la Politique des retombées industrielles et régionales du Canada, qui exige que de grandes entreprises comme Boeing investissent dans l’économie canadienne lorsqu’elles remportent des contrats de défense et de sécurité auprès du gouvernement canadien. Boeing a mis sur pied quatre programmes de retombées industrielles et régionales au Canada à la suite de trois achats effectués par le gouvernement du Canada : celui de quatre transporteurs C-17 (appelés CC-177 par les Forces armées canadiennes), dont Boeing assure aussi l’entretien, celui de services de systèmes d’appareils sans pilote ScanEagle, et celui de 15 hélicoptères Chinook CH-47F de capacité moyenne à lourde (rebaptisés CH-147 au sein des Forces armées canadiennes).

Mitacs est un organisme de recherche canadien sans but lucratif. Par ses programmes de recherche et de formation uniques, Mitacs prépare la prochaine génération d’innovateurs en leur offrant des compétences scientifiques et administratives vitales en partenariat avec les gouvernements fédéral et provinciaux, de même que l’industrie et les universités. Suivez-nous sur Twitter : @DiscoverMitacs.

Boeing Defense, Space & Security est une filiale de The Boeing Company. Elle est un des principaux acteurs mondiaux des industries de la défense, de l’aérospatiale et de la sécurité. La société se spécialise dans la mise au point de solutions novatrices axées sur les capacités. Boeing Defense, Space & Security est aussi le plus important fabricant d’équipement aéronautique militaire, et le plus polyvalent aussi. La société emploie 61 000 employés dans le monde et génère un chiffre d’affaires de 32 milliards de dollars. Son siège social est situé à Saint-Louis, aux États-Unis. Vous pouvez suivre Boeing Defense, Space & Security sur Twitter @BoeingDefense.

 

 


Contact pour les médias

Adam Austen
Conseiller principal en communications
514-705-8355 | aausten@mitacs.ca
Mitacs
Monique Rodrigues
Spécialiste principal en communications
msilvarodrigues@mitacs.ca

Mitacs