Augmentation de l’efficacité énergétique des réseaux de collection des eaux usées - QC-166

Discipline(s) et niveau : Génie informatique, Informatique (Maîtrise ou Doctorat)
Nom de la compagnie : Technologies Maid Labs Inc.
# Stagiaires / # blocs : 1-2 stagiaires / 1 bloc (4-6 mois)
Langue : Bilingue (Français et Anglais) ou Anglais seulement
Lieu : Granby, QC
Début du projet : Dès que possible
Préférences : Universités de la région de Montréal ou Estrie

À propos de la compagnie :

Notre marché est l’analyse des installations de collection des eaux usées. Notre expertise se situe principalement au niveau des calculs de débit volumétrique et du diagnostic en temps réel en plus de l’optimisation énergétique des équipements, mais au niveau de la station et non pas sur l’ensemble du réseau.

Au cours des années, nous avons créé des équipements d’acquisition de données et des logiciels et interfaces Web permettant de générer, à l’aide de produits indépendants, des rapports utiles pour les organisations les utilisant. Nos instruments seront utilisés afin de garantir la qualité, la quantité et la pertinence des données recueillies.

Nous souhaitons devenir la première entreprise à proposer une solution globale permettant de diminuer les coûts énergétiques de l’ensemble des réseaux municipaux de collection des eaux, d’en réduire les coûts d’entretien et permettre une gestion du débit dans l’ensemble du réseau.

Description du ou des projet(s) : 

Plusieurs stations de pompage d’eaux usées pompent dans un tuyau commun qui dirige ce liquide vers l’usine d’épuration. Plus il y a de pompes fonctionnant en même temps et plus la pression augmente dans ces tuyaux. L’efficacité énergétique de toutes ces pompes baisse dans des proportions qui leur sont propres lorsque la pression augmente. Pour diminuer la consommation électrique de l’ensemble du réseau sans changer les équipements de pompage en place, il faudra développer un algorithme permettant de sélectionner les pompes à démarrer et à arrêter au bon moment, sans jamais dépasser les limites de niveaux individuels des stations de pompage ou la limite de débit que peut accepter l’usine d’épuration. Tout doit se faire en temps réel.

Objectifs/sous-objectifs de recherche :

  • Comprendre les algorithmes d’analyse déjà développés par l’entreprise
  • Analyser les données de deux villes participantes ayant chacune plus de 100 stations de pompage, ce qui permettra de tester le résultat de la recherche le temps venu.
  • Développer un modèle permettant de simuler un réseau de collection minimaliste, soit moins de 10 stations de pompage
  • Développer les algorithmes basés sur les hypothèses les plus probantes.
  • Programmer ces algorithmes à l’intérieur du logiciel de télémétrie sélectionné par l’entreprise et qui est utilisé par les deux villes participantes.
  • Changer le mode de fonctionnement des pompes dans les stations, de basé sur le niveau, à basé sur le débit réel avec les niveaux comme plage de travail.
  • Utiliser les données de prévisions météorologiques afin d’altérer le mode de fonctionnement des stations de pompage afin de minimiser les risques de débordements.

Méthodologie :

  • À déterminer

Compétences recherchées :

      • Bonnes aptitudes en programmation logicielle
      • Excellente base en mathématiques serait un atout

      Pour plus d’information ou pour postuler :

      1. Vérifiez votre admissibilité et apprenez-en plus sur les projets ouverts.
      2. ​Les étudiants intéressés doivent obtenir l’accord de leur superviseur et soumettre leur CV ainsi que le lien menant à la page web universitaire de leur superviseur via le formulaire web ou directement à Marie-Laure de Boutray.
      Programme: